Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

03 octobre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Québec confirme une participation de 2,456 M$ pour le Théâtre du Bic

RÉNOVATION ET AGRANDISSEMENT

La ministre de la Culture et des Communications du Québec, Nathalie Roy, confirme une aide financière de 2 456 300 $ à la Ville de Rimouski pour le projet de rénovation et d’agrandissement du Théâtre du Bic, soit près du double de ce qui avait initialement été annoncé en 2018.

Les coûts du projet étaient plus élevés que prévus, si bien que le Théâtre les gens d’en bas avait dû convaincre les bailleurs de fonds de hausser leur participation pour mener le projet à terme. « Nous avons réussi la première étape avec la Ville de Rimouski. Nous franchissons la deuxième étape aujourd’hui avec le gouvernement provincial. Il ne manque que la participation du fédéral à obtenir pour avoir tout en main », indique la présidente des Gens d’en bas, Nathalie Babin.

« La participation du fédéral suit généralement la nôtre. À Jonquière, l’annonce du fédéral a suivi la nôtre, même en campagne électorale. Il s’agit pour nous d’une annonce importante qui aura des retombés positives pour la culture, mais aussi pour l’économie du Bas-Saint-Laurent. Notre volonté est d’assurer que tous les Québécois, peu importe la couleur politique de leur député, aient accès à la culture dans des lieux adéquats et de qualité », déclare la ministre Roy.

Les travaux visent la mise aux normes du bâtiment et la préservation de sa structure. Ils toucheront la toiture, les portes et fenêtres, le revêtement des mirs, les fauteuils, la scène, les fondations ainsi que l’isolement. Il y aura un agrandissement de l’aire d’accueil, l’ajout de nouvelles loges et de bureau ainsi qu’une salle de répétition et un entrepôt sont prévus.

« Il fallait préserver l’âme de ce lieu tout en procédant à une sérieuse mise à niveau. Étant native de Rimouski, j’allais souvent au Parc du Bic étant jeune et j’ai été surprise de reconnaître la grange qui s’y trouvait », précise la ministre Roy.

« Le théâtre du Bic joue un rôle fondamental dans notre paysage culturel tout en contribuant au dynamisme de notre milieu. La culture est au cœur de nos priorités et elle constitue un vecteur essentiel de la qualité de vie de nos citoyens. Le 16 août, j’ai rencontré la ministre Roy à Moncton. Elle avait des préoccupations concernant l’escalade des coûts. La marche était haute », indique le maire de Rimouski, Marc Parent.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média