Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

04 octobre 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Des séances de cinéma pour briser l’isolement à Rimouski

©Gracieuseté - Paraloeil

Cette programmation constitue une première pour le cinéma Paraloeil.

Le cinéma rimouskois Paraloeil lance un nouveau projet à teneur sociale, « Vues partagées », 10 projections gratuites abordant des sujets percutants pour la société et permettant aux personnes à risque d’exclusion de pouvoir discuter de leurs réalités.

L’objectif visé par le projet est de rendre accessible des films et documentaires à une clientèle variée, mais aussi à une clientèle plus à risque d’exclusion, pour permettre de briser leur isolement. « C'est la première fois qu'on fait un projet du genre. Dans le passé, nous avons eu différentes projections en association avec des organismes locaux, communautaires ou artistiques, des séances avec des discussions, mais pas sur une période de 10 mois et en offrant des projections, collation et café gratuits », indique la directrice production, distribution et développement chez Paraloeil, Sandrine Berger.

Les films sont suivis de discussions avec des intervenants choisis par thème et toutes les projections sont « parrainées » par des organismes communautaires de la région, dont des représentants sont présents après les projections afin de discuter des divers enjeux. Par exemple, le 4 octobre, Paraloeil diffusera « Le vieil âge et le rire », de Fernand Dansereau, dès 13 h 30 à la Coop Paradis de Rimouski. La Table de concertation des Aînés du Bas-Saint-Laurent est l’organisme partenaire. Le film traite de la possibilité de vieillir en étant heureux.

©Gracieuseté - Paraloeil - L'Avantage Rimouski

Les projections sont gratuites et ouvertes à tous.

Sortir de l’isolement

La première projection, « Jour de paye ! Vers un revenu universel », a reçu un bel accueil, comme l’explique Élisabeth Marcoux, l’animatrice des soirées. « On a reçu une vingtaine de participants, c’est très bien pour un début. Des membres du Regroupement contre l’appauvrissement et de l’Alliance revenu de base des régions Est (ARBRE) étaient là pour la discussion. Cela permet aux gens qui sont là après le film de parler de leurs réalités, de sortir de l’isolement, c’est aussi un outil d’émancipation, de reprise de pouvoir sur la réalité. »

Le 1er novembre, le cinéma présentera « Bientôt aveugle », en collaboration avec l’association des personnes handicapées visuellement du Bas-Saint-Laurent. Le film présente le parcours de six personnes avec différents niveaux d’handicaps visuels. Le reste de la programmation abordera, jusqu’en juin prochain, divers sujets, comme la violence conjugale, l’homosexualité, la détention, la santé mentale, l’intégration des nouveaux arrivants.

Les projections sont gratuites et ouvertes à tous.

Programmation

● Le vieil âge et le rire , de Fernand Dansereau

Vendredi 4 octobre 2019 – 13 h 30 – à la coopérative Paradis

● Bientôt aveugle , de Joseph Lovett

Vendredi 1er novembre 2019 – 13 h 30 – à la coopérative Paradis

● En quête de protection , de Claudia Gama

Vendredi 6 décembre 2019 – 13 h 30 – à la coopérative Paradis

● Société de performance , de Thomas Rinfret

Vendredi 10 janvier 2020 – 13 h 30 – à la coopérative Paradis

● Les invisibles , de Sébastien Lifshitz

Vendredi 7 février 2020 – 13 h 30 – à la coopérative Paradis

● De prisons en prisons , de Steve Patry

Vendredi 6 mars 2020 – 13 h 30 – à la coopérative Paradis

● Percujam , d’Alexandre Messina

Vendredi 3 avril 2020 – 13 h 30 – à la coopérative Paradis

● Les mondes de Vincent , de Rozen Potin

Vendredi 1er mai 2020 – 13 h 30 – à la coopérative Paradis

● Bagages , de Paul Tom

Vendredi 5 juin 2020 – 13 h 30 – à la coopérative Paradis

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média