Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales

Retour

04 octobre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Justin Trudeau de passage à Saint-Anaclet, en appui à Chantal Pilon

Campagne électorale 2019

Justin Trudeau

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Le premier ministre et chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, et sa candidate Chantal Pilon, ont échangé des poignées de mains avec des sympathisants présents à Saint-Anaclet-de-Lessard, vendredi après-midi.

Le premier ministre du Canada et chef du Parti libéral, Justin Trudeau, s’est rendu à Saint-Anaclet-de-Lessard, vendredi, dans le but d’appuyer sa candidate de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Chantal Pilon, et d’échanger avec des acteurs de la communauté.

À son arrivée à l’aéroport de Mont-Joli en milieu d’après-midi, M. Trudeau a pris la direction de Saint-Anaclet où l’attendaient quelques dizaines de sympathisants. En compagnie de la candidate locale, le chef libéral a échangé des poignées de mains avec les personnes présentes et procédé à la plantation d’un arbre, près du boisé situé à l’arrière du bureau municipal. Ce geste venait rappeler un engagement pis plus tôt dans la campagne par le Parti libéral, consistant à planter deux milliards d’arbres sur un horizon de 10 ans.

Justin Trudeau et Chantal Pilon ont ensuite participé à une table ronde en présence de leaders communautaires. Le premier ministre a réitéré son appui à la candidate locale, rappelant au passage les réalisations de son gouvernement. « Ça fait longtemps que cette région est dans l’opposition à Ottawa. Je trouve qu’il serait vraiment important d’avoir une voix forte pour cette région à Ottawa, au sein d’un gouvernement qui est là pour écouter et investir pour être votre partenaire. C’est l’approche que nous avons privilégiée depuis quatre ans partout au Québec, partout à travers le pays », indique M. Trudeau.

Le chef libéral a cité des réalisations régionales telles que le prolongement de la piste de l’aéroport de Mont-Joli et la rétrocession des ports. « On est là pour investir et c’est le contraste qu’on voit entre ce qu’on a vécu pendant les années de M. Harper, avec l’austérité, les coupures et les baisses d’impôt pour les mieux nantis, les coupures de services pour les autres, versus ce qu’on a pu faire en quatre ans », ajoute Justin Trudeau.

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Commentaires

4 octobre 2019

Steeve

Pss fort le bonhomme, C'est super bien. Il est allé à Saint-Anaclet mais il a fait l'erreur de ne pas venir en ville. Ça risque de lui coûter le comté. Est-ce que le maire a déposé sa liste de revendications pour Rimouski aux différents candidats des partis ? C'est un minimum de présenter de façon officielle ses demandes. Sinon à quoi ça sert les élections et les visites qui viennent avec ?

4 octobre 2019

Gilles Pelletier, Québec

Quand je pense que ce « comédien » de politicien Libéral est allé fouler le sol de St-Anaclet, là où j’ai été conçu, j’en ai des frissons surtout que j’avais des grands parents « rouges » chez les Saint-Laurent et « bleus » chez les Pelletier, mais ils ne le démontraient pas aussi ouvertement que les gens le font aujourd’hui. J’espère que les électeurs de la circonscription se rappelleront que les promesses des Libéraux rapetissent toujours comme peau de chagrin après les élections et que leur mémoire devient moins vive après leurs spectacles pour se faire élire auprès des électrices et électeurs.

4 octobre 2019

Gaétan Morissette

La population du Bas-St-Laurenr sont p^lus intelligent car la population vôte pour l'homme qui travail et non le parti et pour votre infomation le Bloc et les conservateurs étaient en train de close la seule IML francaise au canada il y a 4 ans et notre député Rémi Massé ont remis IML sur les rails avec $27 millions et pour les régions de Riki,Mont-Joli et Matane c'est magnifique et nous avons le droit de vivre en paix chez-nous nous ne somme pas Québec et Montréal avec les milliards que vous avez re¨cu en 4 ans.Bonne soirée et je vous respect pour votre opinion car la province de Québec est grande dans un Canada unis,

4 octobre 2019

marc chenard

Excusé M. Morisette mais j'ai compris de votre texte. Pouvez vous utiliser des virgules et des mots claires?

5 octobre 2019

jp

Moi je vais y mettre un point. Pauvre type. En parlant évidement du sujet de l'article et de son affront.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média