Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales

Retour

04 octobre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Trois candidats débattent à Mont-Joli

Débat Mitis

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Richard Daigle animait le débat auquel participait Rémi Massé (Parti libéral du Canada), Rémi-Jocelyn Côté (NPD) et Kristina Michaud (Bloc québécois).

Trois des sept candidats aux élections fédérales du 21 octobre dans Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia ont répondu à l’invitation de la MRC de La Mitis, jeudi soir à Mont-Joli, en se prêtant à un débat portant sur des enjeux locaux.

Les candidats Rémi-Jocelyn Côté du Nouveau parti démocratique (NPD), Rémi Massé du Parti libéral du Canada et Kristina Michaud du Bloc québécois ont échangé devant une cinquantaine de personnes, à la Salle René-Dupéré de l’école du Mistral. Le débat animé par Richard Daigle a permis aux participants d’élaborer sur leur plateforme respective, d’échanger entre eux, et de répondre aux questions du public. Économie et développement régional, développement social ainsi qu’environnement et changements climatiques étaient les principaux thèmes retenus pour le débat.

Quelques flèches

Après s’être prononcés sur des enjeux plus nationaux, les candidats ont été appelés à s’exprimer sur des dossiers locaux et régionaux. Les trois candidats ont exprimé leur volonté d’améliorer la couverture cellulaire sur le territoire. Kristina Michaud et Rémi-Jocelyn Côté ont rappelé l’importance de protéger la gestion de l’offre dans son intégralité et le versement des compensations aux agriculteurs. Rémi Massé a défendu sa formation politique indiquant que le « premier ministre s’est déjà engagé clairement à ne plus effectuer de brèche dans la gestion de l’offre ».

L’exercice, qui s’est déroulé dans le bon ordre, a permis aux candidats de s’envoyer quelques flèches, surtout entre les candidats du Parti libéral et du Bloc québécois. Rémi Massé a rappelé que le Bloc québécois avait voté contre l’adoption de mesures telles que l’Allocation canadienne pour enfants et l’augmentation de 10 % du supplément de revenu garanti. « Le Bloc québécois se prétend défenseur des intérêts du Québec, mais quand c’est le temps de les défendre vraiment, il s’assoit et vote contre l’ensemble de ces mesures », lance le candidat libéral.

Kristina Michaud

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

La candidate du Bloc québécois, Kristina Michaud.

Rémi Massé

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Le candidat libéral, Rémi Massé.

Kristina Michaud a répliqué que le gouvernement n’a pas appuyé des projets de loi du Bloc portant sur le multiculturalisme et la francisation. « Le Bloc québécois va voter pour tout ce qui est bon pour le Québec et va voter contre ce qui n’est pas bon pour le Québec. On a proposé la semaine dernière une hausse du supplément de revenu garanti, donc je serais bien surprise de savoir qu’on aurait voté contre par le passé », dit-elle.

Placé au milieu des tirs croisés de ses deux adversaires, le candidat néodémocrate a réagi du tac au tac, déclenchant le rire dans la foule. « Vous n’êtes pas tannés que ça bloque d’un bord et que ça promette de l’autre? », questionnait Rémi-Jocelyn Côté.

Le candidat du NPD a martelé son intention de vouloir « porter la voix des citoyens de la région à Ottawa ». Il s’est dit pour la bonification de mesures sociales et d’initiatives qui viendront soutenir l’équité chez les citoyens.

À plusieurs reprises, Rémi Massé a souligné les réalisations de sa formation politique et l’implantation de programmes dans les quatre dernières années. Il a souligné les 165 M$ investis par le gouvernement dans sa circonscription lors du dernier mandat; chiffre contesté par la candidate bloquiste qui soutient que la circonscription voisine, Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, a obtenu davantage avec un député dans l’opposition. « J’entends beaucoup de bilan, mais peu de vision », a-t-elle lancé lors du débat.

Environnement

En matière d’environnement, Kristina Michaud a souligné la pertinence de déployer des efforts dans la transition énergétique et d’investir dans les énergies vertes. Rémi Massé a parlé d’électrification du transport maritime dit vouloir soutenir les initiatives de protection des berges par le biais d’une expertise en ingénierie botanique développée aux Jardins de Métis, consistant à la plantation d’élyme des sables et de rosiers sauvages. Rémi-Jocelyn Côté s’est dit particulièrement interpelé par la question de l’érosion des berges. « On est rendu à un stade de protection de nos berges. Il faut travailler tout le monde ensemble. Oui, il faut protéger l’environnement, mais il faut agir rapidement pour nos berges », mentionne le candidat du NPD.

Rémi-Jocelyn Côté

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Le candidat du NPD, Rémi-Jocelyn Côté.

L’aéroport de Mont-Joli a fait l’objet d’une question du public. Tous ont souligné l’importance de l’infrastructure dans La Mitis. Rémi-Jocelyn Côté a indiqué qu’il fallait continuer d’y injecter de l’argent. Rémi Massé a souligné la concrétisation du prolongement de la piste lors du dernier mandat. Selon lui, il faut aller plus loin. « Il faut faire de l’aéroport de Mont-Joli un aéroport de dégagement. Il faut prolonger encore une fois la piste, au-delà des 6 000 pieds, pour la rendre à potentiellement 7 500 pieds. »

Pour sa part, Kristina Michaud a indiqué que d’autres travaux étaient prioritaires à l’aéroport, avant de songer à prolonger la piste « Elle reçoit déjà des appareils qui aident à notre développement régional », estime la candidate bloquiste.

Les autres candidats dans Avignon – La Mitis – Matane – Matapédia, Éric Barnabé (Parti populaire du Canada), Mathieu Castonguay (Parti Rhinocéros), James Morrison (Parti vert du Canada) et Natasha Tremblay (Parti conservateur du Canada) n’étaient pas présents au débat.

Commentaires

4 octobre 2019

Gaétan Morissette

Le Bloc qui est mort il dit n'importe quoi car il ne sera jamais au pouvoir pour signer un chêque.Ha ha ha

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média