Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

05 octobre 2019

Réal-Jean Couture - redactionrimouski@lexismedia.ca

L’Océanic échappe le match 5-3 contre l’Armada

Ce samedi à Blainville-Boisbriand

Océanic Armada

©Océanic FolioPhoto

Comme la saison dernière, le centre Cédric Paré savait donner du fil à retordre à l’adversaire, dans les matchs contre l’Armada de Blainville-Boisbriand.

L’Armada de Blainville-Boisbriand marque trois buts en 3e période pour l’emporter 5-3 sur l’Océanic de Rimouski qui a pourtant dominé 41-25 dans le chiffre des lancers. Une défaite qui fait mal, de par la manière que les deux points échappent aux visiteurs.

Yaroslav Likhachec a donné les devants 3-2 aux locaux à 8 :43, mais Cédric Paré complète son truc du chapeau, complétant le jeu de Christopher Inniss et Dmitry Zavgorodniy et c’est 3-3 à 11:15. Il a 10 buts à date cette saison. Mais Rimouski obtient un deuxième jeu de puissance et Raphaël Audet, seul dans sa zone, sort et veut contrôler la rondelle, mais Tommy Bouchard bloque la tentative du gardien à 14:48 en désavantage numérique et c’est 4-3. Finalement, Maxim Bykov ferme les livres dans un filet désert avec 78 secondes à jouer.

L’Océanic a dominé donc 41-25 dans les tirs, et les deux équipes sont 1 en 2 en jeu de puissance, mais le tableau principal parle. Soyons honnêtes toutefois. L’Océanic et son jeune gardien méritaient un meilleur sort. Si on parle de la performance d’Émile Samson avec 38 arrêts, on songera pendant quelques minutes à la malchance d’Audet qui a reçu 16 tirs dangereux dans ce match. Il a une superbe mitaine.

IL FAUT SAUVER CE VOYAGE-LÀ

« L’Armada a bien joué. On est revenu de l’arrière deux fois et c’est 3-3, il reste 4 minutes à faire, on a un avantage numérique. Notre gardien a fait une erreur qui leur a donné le match. Il avait bien fait en plus dans ce match-là. Il nous a sauvés à plusieurs reprises » commente Serge Beausoleil après le match.

« Honnêtement, c’est un match coup ci, coup ça pour notre équipe. Mieux qu’hier, mais encore très loin de nos attentes. Les gars jouaient individuellement, de façon un peu trop compliquée et ça ne donne pas les résultats escomptés. »

Et à 41-25 dans les lancers, Serge Beausoleil estime-t-il que son équipe méritait un meilleur sort ? « Ça ne va pas au mérite, malheureusement. Peut-être que oui. Mais quand on regarde, sur le 2e but, on a un de nos joueurs étoiles qui ne pousse pas sur ses lames pour aller marquer le joueur qui se retrouve tout seul devant le filet. On a des buts qui… Depuis le début, on était très solide, mais dernièrement, on s’effrite pas mal. On commet des erreurs grossières et je pense qu’on est capable de mieux jouer que ça. Oui, on a donné des coups en 3e période entre autres. Cédric Paré a un match sensationnel ce soir. Il a respecté le plan de match, toujours le premier à changer sur son trio après 40 – 45 secondes de très bonnes présences, Zavgorodniy a été très solide en 3e période et notre capitaine essaie trop en faire, fait des présences longues. Il faut qu’il revienne à la base. »

Pour le coach, il est évident que jusqu’à sa bévue, le jeune gardien Raphaël Audet avait un bon match et « c’est une erreur qu’on va mettre au compte des apprentissages. » Quant à la défensive, ce fut assurément mieux qu’hier « mais on a donné beaucoup de 2 contre 1, ce qu’on ne donne pas normalement. On fait des erreurs de fatigue. On est en train de retomber sur nos pieds. C’était mieux qu’hier, mais ce n’était pas encore suffisant. »

Quant à son centre # 19, Cédric Paré, il affiche maintenant 10 buts en début de saison et, sauf erreur, aucun joueur de la LCH n’affiche un tel résultat, signe d’un début de saison formidable. « Il y a des fois que c’est Alexis Lafrenière qui l’aide et d’autres fois où c’est Cédric Paré qui aide Alexis Lafrenière et ce soir, Cédric a joué un très très fort match. » Et ça annonce quoi pour dimanche à Victoriaville ? « Il faut sauver ce voyage-là. Aujourd’hui, c’était mieux, mais on a encore un adversaire de taille demain. Il nous a battus deux fois en matchs préparatoires et nous sommes à un 4e match en 5 jours alors qu’eux (les Tigres) se reposent à la maison aujourd’hui. Ce qui indique que ce ne sera pas de tout repos et il faudra être prêt. »

BONNE PREMIÈRE DE L’OCÉANIC

L’Océanic a produit une bonne première période, mettant à profit sa vitesse et aussi son jeu physique en temps opportuns. Cédric Paré, en avantage numérique, y est allé de son 8e de la saison, aidé d’Alexis Lafrenière et Isaac Béliveau à 7:10. C’est aussi en avantage numérique que l’Armada a répliqué à 11:48 sur le 3e de la saison de Miguel Tourigny. Les échanges de rondelle sont fluides chez l’Océanic qui a donné moins de revirements qu’hier.

On a toutefois en tête ce match à Sherbrooke. Bien sûr que l’arbitre Pascal St-Jacques aide en ce sens, lui qui a infligé une inconduite de partie à Alexis Lafrenière avec moins de 30 secondes à jouer. Aujourd’hui, la première pénalité de la rencontre à 3:43 sera sifflée par St-Jacques contre Lafrenière après un contact en zone adverse où même les commentateurs locaux croyaient que le joueur local serait puni. Ce fut l'inverse. 

Maximilien Ledoux a sérieusement mis Raphaël Audet au défi, s’échappant seul, mais la mitaine du jeune gardien a fait le travail, se méritant les félicitations de ses équipiers avant la reprise du jeu. Cédric Paré et Jacob Kelly d’autre part ont eu affaire aux gros arrêts d’Émile Samson. Fin de la 1re : 1-1 et les tirs sont de 10-4 pour l’Océanic.

PAS DE MAÎTRE APRÈS DEUX PÉRIODES

Toujours pas de maître dans ce match après 40 minutes, nonobstant le fort avantage de 29-14 dans le chiffre des lancers en faveur des visiteurs. Le statisticien de l’équipe locale donne 15-8 les tirs dangereux en deux périodes en faveur de Rimouski, mais Émile Samson comme Raphaël Audet font des arrêts qui font lever le ton des commentateurs locaux (on n’a pas le commentateur visiteur, vu le fort décalage entre lui et le jeu). Luke Henman notamment, fera des cauchemars en pensant au gardien de l’Océanic. Il donne 4 tirs dangereux à Cédric Paré et 3 à Frédéryck Janvier notamment.

Tommy Bouchard a donné les devants 2-1 aux locaux à 15:16, complétant le jeu de Luke Henman et Samuel Bolduc. Le jeu se déroulait très près du filet de Audet. Et Cole Cormier, dans le coin gauche en zone adverse voit Cédric Paré prendre place dans l’enclave et ce dernier n’allait pas rater sa chance avec son 9e de la saison à 18:24. Aucun avantage numérique en 2e, alors que le seul moment où des pénalités sont appelées est pour une mineure double après un rassemblement à la droite de Audet.

Ça promet pour la 3e période.

PROLONGATION…

Ne jouent pas pour Rimouski les joueurs blessés Maxime Collin et Adam Raska, de même que les joueurs retranchés Brandon Casey, Luka Verreault, Philippe Casault… Gardien débutant pour Rimouski Raphaël Audet pour son premier match dans la LHJMQ… Gardien débutant pour l’Armada Émile Samson, un 4e match pour lui cette saison avec un dossier de 1-1-0-1 et des moyennes de 4,31 et ,850… Les arbitres du match d’aujourd’hui sont Pascal St-Jacques (3) et Jonathan Trudel (23)… Les deux équipes veulent retrouver le chemin de la victoire, Rimouski ayant perdu 5-3 hier à Sherbrooke, l’Armada ayant aussi perdu 4-2 à Shawinigan… Avant le match, le dossier de l’Océanic en unités spéciales est de 7 / 36 en avantage numérique (19,44 %) et de 7 / 31 en désavantage numérique (77,4 %)… Dans le même cas pour l’Armada, la fiche est de 6 / 22 pour 27,27 % pour l’avantage et de 6 / 24 pour 75 % en désavantage numérique… Le meilleur pointeur de l’Océanic avant le match était Alexis Lafrenière (4-11=15) et Simon Pinard pour l’Armada (5-0=5)… C’est aujourd’hui l’anniversaire de Colten Ellis, qui célèbre ses 19 ans. Bonne fête !... Les Ducks d’Anaheim ont accordé un premier contrat professionnel à Benoît-Olivier Groulx qui en est à sa 4e saison dans la LHJMQ. Il a 19 ans et il joue pour les Mooseheads d’Halifax. Il a récolté 80 points, dont 31 buts, la saison dernière… Le prochain match de l’Océanic sera joué dimanche à Victoriaville contre des Tigres qui ne jouaient pas aujourd’hui. Nous disions la même chose de l’Armada en prévision du match d’aujourd’hui, ce fut une erreur. L’Armada jouait hier et a perdu 4-2. On est loin de la perfection, surtout l’auteur de ces lignes.

STATISTIQUES DU MATCH

But Rimouski              1 – 1 – 1 = 3

But Armada                1 – 1 – 3 = 5

Lancers Rimouski       10 – 19 – 12 = 41

Lancers Armada         4 – 10 – 11 = 25

Lancers dangereux     24 – 26 Rimouski

Mise en jeu                 37 – 29 Armada

Mise en échec             25 – 20 Armada

Jeu de puissance         1 / 2 chaque club

Assistance                   1 978 personnes

Étoiles : Tommy Bouchard BLB, Luke Henman BLB et Cédric Paré RIM

Prochain match Rimouski : dimanche 16 h à Victoriaville contre les Tigres

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média