Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales

Retour

08 octobre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Guy Caron plaide pour des transports complémentaires

Campagne électorale

Guy Caron transport

©Alexandre D'Astous

Le candidat du NPD, Guy Caron.

Conscient que la faible densité de population au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie cause des diminutions de services dans les transports par train et par autobus, le candidat de NPD dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, plaide pour le développement d’un réseau de transports complémentaires.

« Il faut arrêter d’attendre à Québec et Ottawa et se prendre en main régionalement. Avant l’élection, j’avais commencé à réunir un groupe d’intervenants intéressés comprenant le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent, le Collectif régional de développement, le député de Rimouski, Harold LeBel ainsi que les MRC pour poser les jalons d’un travail concerté pour rendre les moyens de transport actuels complémentaires. Par exemple, Via Rail n’est pas le seul à pouvoir utiliser le réseau ferroviaire. On pourrait penser à un autorail, un wagon autoporté d’une vingtaine de places n’ayant pas besoin de locomotive. Ça pourrait être intéressant de joindre ça au projet de transport en commun électrifié au Bas-Saint-Laurent. On doit commencer à explorer pour trouver les bonnes solutions. L’autorail est utilisé en Europe. Il y a déjà eu des essais ici dans les années 80 », indique le député sortant.

« Nous ne nous en sortirons pas en cherchant uniquement à accroître le service de Via Rail ou de Keolis ou en nous attaquant uniquement au prix élevé des billets d’avion, mais plutôt en étudiant les manières dont nous pouvons connecter les services d’autobus et de rail ensemble », précise M. Caron.

Pour ce qui est du prolongement de l’autoroute 20, Guy Caron souligne que la décision va venir de Québec qui vient de le prioriser dans son plan des infrastructures. « Le gouvernement fédéral n’aura d’autres choix que de suivre et je vais m’assurer qu’il le fasse », lance-t-il.

Commentaires

8 octobre 2019

Gervais Fillion

Les etudes pour le prolongement de la 20 sont faite depuis longtemp,,arrter de retarder le depart des bulldozer! J'espere qu'on aura un jour un deputé qui connait ca les affaires et fera grouiller ce dossier la au lieu de le laisser niaiser sur la tablette et de temp en temp en parler juste pour ses interets. on s'ennuie d'un Michel Tremblay,le seul qui a su grouiller et avance ce projet,,lui il se grouillait le cu,,,

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média