Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

08 octobre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Mont-Joli adopte son plan d’action pour les aînés

Vieillissement actif

Conseil Mont-Joli

©Archives - L'Avantage Rimouski

Les élus de Mont-Joli ont adopté lundi le plan d’action Municipalité amie des aînés 2020-2025.

La Ville de Mont-Joli a procédé, hier (lundi), à l’adoption de son plan d’action Municipalité amie des aînés (MADA) 2020-2025, qui prévoir une série de mesures favorisant le bien-être des personnes de 50 ans et plus sur le territoire de la municipalité.

La Ville de Mont-Joli avait entrepris une démarche de mise à jour de la démarche MADA, de concert avec les autres municipalités de la MRC de La Mitis. Au fil des mois, des activités de consultations ont été menées auprès de citoyens dans le but d’identifier les besoins des personnes de 50 ans et plus du territoire. La démarche s’est concrétisée avec l’acceptation du plan d’action MADA par le conseil municipal.

Le plan comprend la mise en place de conditions gagnantes pour soutenir le vieillissement actif, en adaptant les services et les infrastructures afin de mieux répondre aux besoins des aînés. « Il y a plusieurs éléments qui concernent la sécurité de nos aînés. Il y a aussi l’axe sur la mobilité. Il y a de nombreuses recommandations et actions qui sont incluses dans ce plan que nous avons adopté. Ça va du banc de parc à l’éclairage, en passant par les activités socioculturelles », décrit le maire de Mont-Joli, Martin Soucy.

Plus concrètement, des mesures propres à Mont-Joli figurent dans le plan d’action MADA. La Ville entend notamment améliorer l’accès des aînés à la piscine Gervais-Rioux. « Ça fait partie de notre stratégie de réévaluation de nos équipements », précise M. Soucy.

Outre Mont-Joli, les municipalités mitissiennes de Les Hauteurs, Saint-Charles-Garnier, Sainte-Luce et Saint-Gabriel-de-Rimouski étaient impliqués dans une démarche de mise à jour du programme MADA. Métis-sur-Mer, Price, Saint-Donat et Sainte-Flavie ont, quant à elles, une politique MADA active. Les autres municipalités, Grand-Métis, La Rédemption, Padoue, Sainte-Angèle-de-Mérici, Sainte-Jeanne-d’Arc, Saint-Joseph-de-Lepage et Saint-Octave-de-Métis, en étaient à l’étape initiale de démarchage.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média