Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

15 octobre 2019

Réal-Jean Couture - redactionrimouski@lexismedia.ca

« Baie-Comeau est une équipe très dangereuse ! » - Serge Beausoleil

Océanic-Drakkar mercredi

Océanic Drakkar

©Océanic - FolioPhoto

Comme l’an dernier et même depuis le début de la rivalité entre Baie-Comeau et Rimouski, il faudra s’attendre à du jeu serré entre les deux équipes demain soir.

Après avoir pris le temps de revoir le match de dimanche à Chicoutimi, la conclusion de Serge Beausoleil est sans équivoque. Si la 3e période à Chicoutimi suscite de bonnes notes, ce n’est pas le cas pour le reste.

Quand il lui est fait mention de la performance de la 3e période qui a été très bonne, « là-dessus je suis d’accord, mais pour moi, ce n’est pas une bonne sortie, après avoir étudié le match de bout en bout » indique-t-il aux journalistes après l’entraînement de ce matin.

« 12 chances de marquer pour nous, 12 chances de marquer contre, on perd le match sur un mauvais changement. Et sur nos 12 chances de marquer, il y a 7 fois où on a remis la rondelle à l’adversaire. Il y a des places où ils n’ont pas eu à travailler. On donne deux chances sur des mises en jeu dans notre zone, ce qu’on ne fait pas d’habitude. On manquait un peu de concentration. Pour moi, ce fut un match moyen. Oui, on a joué une 3e période solide avec 11 tirs contre 3, où on leur a donné une seule chance de marquer à 4 contre 4 quand Zavgoridniy est tombé à l’autre bout de la glace. C’est super, cette période-là, mais c’est une sur trois. »

Bien sûr que l’équipe est revenue dans ce match. « On a trouvé le moyen. J’apprécie ça au plus haut point. On n’a pas abandonné. Ça, c’est super. J’aurais aimé qu'on débute le match dès son début. C’est l’équipe à battre dans le circuit avec Sherbrooke, de notre côté j’entends et on ne peut pas ne pas être motivé pour affronter Chicoutimi. Je nous ai trouvé flat en début de match. »

Il faut dire que Chicoutimi a présenté un alignement complet, ou presque. Mais chez l’Océanic, il manquait Maxime Collin et Anthony D’Amours, deux éléments de 19 ans, une espèce assez rare à l’alignement de Rimouski. « Il y a beaucoup de choses que j’ai appréciées, mais en même temps, je veux voir un plus haut niveau de compétition, plus de hargne. » Il est bien sur que la vidéo de ce match devient un élément dans l’enseignement de la qualité dans l’exécution. « Ça nous permet de dire aux gars : voici ce qui montre qu’il y a énormément de place pour s’améliorer. C’est extrêmement encourageant et je puis leur dire que je m’attends à beaucoup plus d’eux dans leur préparation mentale, dans leur préparation pour ces matchs-clés. Rien à reprocher au premier trio encore dans ce match. J’ai beaucoup aimé le deuxième trio Raska-Durocher-Bolduc qui a créé 4 ou 5 bonnes chances de marquer. Ils n’ont pas enfilé l’aiguille, mais ont eu de très bonnes chances de marquer. Raska a marqué en 3e, mais ma 3e et 4e, je ne les ai pas aimés dans ce match-là. Ce sont des gars extrêmement importants dans l’équation et on a besoin d’eux comme des horloges. »

Bien sûr qu’après  un bon entraînement cet avant-midi, Serge Beausoleil souhaite un match «A» des siens demain contre Baie-Comeau. « C’est une équipe qui est très dangereuse, qui joue avec beaucoup d’intensité. Il va falloir respecter l’adversaire et être fin prêt dès que la rondelle va tomber. Être prêt à jouer trois périodes de qualité comme on l’a fait à Chicoutimi en 3e période. Pas juste un tiers dans le match, en se disant que malgré tout ça, on s’est incliné en prolongation. Ça vous dit comment les gars sont capables de grandes choses et on va continuer de les aider là-dedans. Mais je veux qu’on respecte l’adversaire, qu’on soit prêts à compétitionner dès la première mise en jeu. »

Parce que Baie-Comeau est une équipe de caractère, qui peut aussi jouer physique. « (Gabriel) Fortier et (Nathan) Légaré sont des gars qui sont des meneurs à plusieurs chapitres dans la ligue et qui compétitionnent tout le temps. Comme (Xavier) Bouchard en défensive. Il y a de très bons gars de soutien aussi. C’est une équipe qui travaille très fort. Il ne faut pas se laisser berner. Elle vient ici pour jouer un match solide. »

Le match de mercredi soir au Colisée Financière Sun Life débutera à 19 h 30.

PROLONGATION… Le Drakkar de Baie-Comeau entre à Rimouski en soirée. Cette formation sera reposée, n’ayant pas joué depuis samedi à  Drummondville… L’absence du défenseur Anthony D’Amours s’étirera encore sur de 7 à 10 jours. On ne connaît pas la nature de sa blessure… Le joueur de centre Maxime Collin est à un cheveu de débuter sa saison. Il pratiquait comme un régulier aujourd’hui et Serge Beausoleil s’attend de pouvoir le faire jouer possiblement vendredi… Colten Ellis sera le gardien débutant demain. Certains s’attendaient à voir Raphaël Audet devant le filet, mais « on verra pour la suite. Quand on ne joue pas des matchs collés, on va mettre le meilleur devant le filet. Raphaël va être prêt à saisir sa chance lorsqu’on va faire appel à lui »…

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média