Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales

Retour

15 octobre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Chantal Pilon s’engage pour Internet à haute vitesse

Campagne électorale

Chantal Pilon

©Facebook - Chantal Pilon

La candidate libérale, Chantal Pilon.

La candidate libérale dans Rimouski-Neigette - Témiscouata - Les Basques, Chantal Pilon, s'engage à ce que tous les citoyens du comté soient branchés à Internet haute vitesse et bénéficient de meilleurs réseaux cellulaires.

En parcourant le Témiscouata, Chantal Pilon a dénoncé le manque de couverture cellulaire à de nombreuses reprises. « C’est dans ce but qu’un gouvernement libéral réélu investira près de 2 milliards de dollars dans les prochaines années.  À cette somme s’ajoutera jusqu’à 3 milliards de dollars investis par l’entremise de la Banque de l’infrastructure du Canada dans le but de développer les réseaux de télécommunications dans les régions rurales et éloignées », indique-t-elle.

Afin qu’ils puissent saisir les opportunités qui s’offrent à eux et profiter pleinement de l’ère numérique, les gens du Bas-Saint-Laurent doivent être connectés à leurs familles, leurs collègues et leurs clients à l’aide de meilleures infrastructures de télécommunications et de transports.

Au cours de son premier mandat, le gouvernement de Justin Trudeau s’est distingué comme étant le gouvernement des infrastructures. Aujourd’hui, il s’engage à la création du Fonds national pour l’infrastructure et à maintenir nos investissements historiques de plus de 8 milliards de dollars sur 10 ans dans les infrastructures québécoises.

Autoroute 20

Au Bas-Saint-Laurent, cela signifie qu’un gouvernement réélu appuiera la construction des 53 kilomètres restants de l'autoroute 20 si l'ajout du projet au Programme québécois d'infrastructures se confirme, comme l’a récemment suggéré le Premier ministre du Québec. « Impossible que la 20 soit construite par un gouvernement conservateur étant donné les coupures de 53 milliards $ annoncées dans leur plateforme.  Nous avons le choix entre un gouvernement déterminé à agir pour les infrastructures et le développement régional et un gouvernement qui coupera dans des programmes qui soutiennent notre croissance. »

Chantal Pilon défendra aussi la création d'un fonds d'aide aux entreprises touchées par la pénurie de main-d'oeuvre. L'automatisation, la robotisation et la numérisation sont parmi les solutions qui permettraient de poursuivre le développement de la région malgré les difficultés de recrutement. Un meilleur arrimage entre les entreprises et les services d'immigration ainsi que la protection du revenu des aînés feraient aussi partie des solutions pour contrer le défi démographique auquel nous sommes confrontés.

En permettant aux gens de se déplacer de façon sécuritaire, en outillant les étudiants pour qu’ils bâtissent leur avenir en ligne, et en appuyant les entreprises qui créent de bons emplois, la candidate libérale veut s’assurer qu’il fait bon vivre dans Rimouski-Neigette - Témiscouata - Les Basques et que l’avenir sourira ici même à la prochaine génération.

 

Commentaires

15 octobre 2019

Gervais Fillion

hummmm,vs y croyez vous???

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média