Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Opinion

Retour

15 octobre 2019

« Gens du diocèse de Rimouski, ne nous laissons pas berner par l’abbé Grondin »

OPINION

cathédrale de Rimouski

©Archives - L'Avantage Rimouski

Cathédrale de Rimouski.

Un citoyen de Rimouski s'en prend à Monseigneur Denis Grondin au sujet de la Cathédrale de Rimouski.

Dans une citation de M. l'abbé Grondin, il s’est montré clair : « le décret n’a pas pour but de faire taire du monde et d’être un dictateur, il a pour but qu’on se concentre sur un projet ensemble. Chacun doit dire ce qu’il veut, mais il faut faire un pas ensemble. » Référence: Parution dans l'Avantage du 23 avril 2018.

S'il y a quelqu'un qui agit en dictateur c'est bien M. l’abbé Grondin et son équipe à l'Évêché. De plus, que dire de la pression qu'ils mettent sur les marguillers de notre Cathédrale. Parution dans l'Avantage de juin 2016 : Ils ont refusé du revers de la main plusieurs propositions très intéressantes, l'aide de plusieurs experts, des hommes d'affaires de Rimouski.

Autre sujet : il a toujours dit à maintes reprises qu'il ne désacralisera pas la Cathédrale. Autre temps, autres mœurs. Maintenant il préconise 75 % désacralisée, 25 % sacralisée. Les voyez-vous venir pour nous manipuler et nous faire croire qu’ils s’occupent de notre Cathédrale ?

« Foutaise » car voyez-vous, si on avait un vrai monseigneur, soit un homme de sagesse et de pouvoir qui prendrait ses décisions avec ses paroissiens plutôt que de faire venir Mgr. Pelchat de Québec et aussi un directeur de projet pour la transformation de la Cathédrale. Et ce n’est pas tout, l’Abbé Grondin a nommé un délégué dans ce dossier, qui est l’abbé Guy Lagacé. Bien oui plus on est en « gang » plus on peut faire passer notre dictature, pas vrai ?

Gens de Rimouski, vous allez sûrement penser que nous sommes contre l’avancement de tel projet. Nous sommes contre ce qu’ils veulent faire avec notre Cathédrale. Des projets ont été envoyés au Diocèse, mais malheureusement ils ne prennent même pas la peine de nous répondre ou du moins nous donner un accusé réception. On se croirait peut-être dans un temps de dictature: « Nous autres, on a décidé et on ne veut pas en entendre parler ».

Paroissiens du diocèse de Rimouski, ne nous laissons pas berner. La Cathédrale est à Vous et à vos Ancêtres. Si le décret n'a pas pour but de faire taire du monde, c’est à vous de leur faire savoir ce que vous voulez pour votre Cathédrale. Notre Cathédrale, j'y tiens !

P.S : si je mentionne dans mon texte « abbé » Grondin plutôt que le titre de monseigneur c’est qu’un monseigneur, « ça s’occupe de sa cathédrale » ! »

Yves Brunet, Rimouski

Commentaires

23 octobre 2019

Diane Dionne

bravo M.Brunet, vous avez entièrement raison, l'abbé Grondin n'en veut plus de la cathédrale, un vrai dictateur. il faut lui tenir tête.

23 octobre 2019

Noel Levesque

Ons aimerais que ça se règle ,ça fait asser longtemps que ça dure ses nieseries là ,voyions vous naître pas des enfants ,accordez vous.dons Pour régler cela le plus vite possible

23 octobre 2019

Gilles Pelletier, Québec

Rimouski mériterait la résurrection de Monseigneur Courchesne comme le fut jadis Lazare. Il fut un grand bâtisseur de toute la région Rimouskoise et n’aurait jamais permis l’abandon de sa cathédrale. Il a jadis ouvert des paroisses et fait construire de nombreuses écoles. Le père de l’éducation à Rimouski revient sans conteste à Mgr Courchesne. Où sont donc les grands Monseigneurs d’aujourd’hui qui se promènent avec leurs grosses bagues et leurs crucifix aussi gros qu’une arme de poing et qui sont incapables de relever un temple dédié à leur Patron Suprême? Messieurs, relevez vos robes et vos chasubles et mettez-vous au travail.

23 octobre 2019

Mimi duchesne

De toute manière, je ne comprends pas: n’est-ce pas les paroissiens qui ont payé pour la Cathédrale? Si oui, c’est donc qu’elle appartient aux citoyens. De quel droit les curés s’approprient un bien qu’ils n’ont pas payé? Ils ont fait ça partout dans le monde. Alors, ils ne devraient même pas avoir droit de parole dans ce dossier. J’espère qu’ils vont finir par lâcher prise. C’est honteux......

23 octobre 2019

Jeanne michaud

Vous souvenez vous du gros feu qu il y a eu alors le feu c est éteint a la cathedrale alors que cela signifie t elle pour vous ??? C est notre histoire il ne faut pas lui nuire .reflechissez bien avant de la defaire c est notre patrimoine a NOUS TOUS

25 octobre 2019

Roger Harvey

Rien de mieux que la dictature de l’église sur son peuple. Dans ces circonstances, c’est ce que vous vivez. C’est encore le siècle de la toute-puissance d’un homme de « Dieu ». N’y a-t-il pas espoir de vivre sans cette dictature? Certainement. N’avez-vous pas le pouvoir d’exiger l’EXPULSION de l’abbé Grondin du diocèse? En parallèle; un retour sur l’histoire des paroissiens de St-Moïse qui un jour se sont réveillé en constatant que le curé de l’époque, l’abbé Roy, à ordonné la démolition du magnifique presbytère, simplement parce qu’il le trouvait mal isoler et il avait froid. Les propositions des conseillers pour la rénovation n’ont jamais trouvé grâce à ses voeux. Il exigeait la démolition, il voulait un presbytère neuf. Malheureusement, il a gagné. Conséquence plus de la moitié des paroissiens on tourné le dos à l’église et je les comprends très bien. C’est bien ce qu’il arrivera à la Cathédrale, qui sera tronquée. Le magnifique orgue Casavant s’éteindra dans ce minuscule espace sacralisé. Voyez-y et maintenant.

4 novembre 2019

Benoit Fortin

La Cathédrale et le presbitaire on été vidé par Mgr Grondin et se Oises ou sont les biens et l'argent de la gestion de la Cathédrale,, en Afrique?

7 novembre 2019

Did Bellavance

Il ne mérite pas d'être dans notre communauté. Il ne représente rien pour la majorité des gens. Il devrait laisser sa place à quelqu'un qui travaille pour son diocèse. Y'en a sûrement des plus compétents ailleurs. La GRONDE se fait sentir dans la ville. Nous n'avons pas besoin d'un pion ici. Nous avons besoin d'une personne plus humaine qui va comprendre la population.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média