Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

16 octobre 2019

Réal-Jean Couture - redactionrimouski@lexismedia.ca

Zavgorodniy sonne la charge : 9-2 sur Baie-Comeau

Victoire de l'Océanic

Océanic 16 octobre

©Folio photo - Océanic

Ce n’est pas la première fois que Dmitry Zavgorodniy connaît du succès contre le Drakkar. L’an dernier (photo), il a fait scintiller aussi la lumière rouge, indiquant un but.

Dmitry Zavgorodniy a connu une soirée exceptionnelle, avec 3 buts et 3 passes, conduisant l’Océanic de Rimouski à une victoire de 9-2 sur le Drakkar de Baie-Comeau. Les hommes de Serge Beausoleil sont invaincus à la maison cette saison, avec 5 victoires en autant de matchs.

Et le 89 n’a pas tout fait tout seul. Ses compagnons de trio ont aussi des chiffres majeurs, à savoir 2 buts et 3 passes à Cédric Paré et un but et 3 aides à Alexis Lafrenière. Pas moins de 15 points pour ce trio qui ne cesse de se démarquer.

Menant 4-1 après 40 minutes, les locaux ont ajouté 5 buts contre un pour les visiteurs, le 5e de la saison de Nathan Légaré. Pour L’Océanic en 3e donc, Cédric Paré 2 fois, Alexis Lafrenière, Jeffrey Durocher et Dmitry Zavgorodniy une fois. Les lancers sont de 11-9 pour L’Océanic dans cette 3e période dans un match où les locaux n’ont eu à purger aucun désavantage numérique. Ce qui est assez rare, merci !

L’Océanic va recevoir cette victoire, après avoir joué deux périodes solides, et se préparera à affronter Québec vendredi au Centre Vidéotron et dimanche au Colisée Financière Sun Life.

LA MACHINE S’EST MISE EN MARCHE EN 2e

Une première période qui n’annonçait pas tel dénouement au terme du match, Baie-Comeau dominant 15-7 dans les lancers. Serge Beausoleil l’a indiqué lui-même après le match. « Il faut donner crédit à Baie-Comeau qui, en première période, est sorti fort. Il était premier sur la rondelle. Les gars en étaient conscients, je pense, après la première et ont ramené nos valeurs sur la glace dès la deuxième et là, on est parti pour de bon. « Quant au gros trio – non arrêtable – personne ne trouve une solution pour eux. « J’ai aimé l’apport de certains joueurs, notamment Adam Raska qui a donné des efforts incroyables en 1re et 2e période qui nous ont permis trois avantages numériques qui nous ont permis de nous inscrire au pointage et après, le gros trio a fait le boulot. On a eu l’apport de plusieurs joueurs. Après deux périodes, Alexis n’avait rien sur la feuille de pointage et il finit avec 4 points. C’était des présences de 15 – 20 secondes. C’est un trio qui joue très bien. Il continue de le faire et on aime ça. »

Quant au défenseur Isaac Béliveau, qui récolte encore trois passes ce soir, il ne cesse d’épater, participant au pointage avec la régularité d’une horloge et le voici en tête des recrues du circuit. « C’est un bon début, il faut dire. Il joue bien ça. J’aime comment il joue la rondelle. Je veux qu’il soit créatif. Une fois de temps en temps, il va faire un revirement, mais la plupart du temps, il provoque tellement de belles choses. La nature a horreur du vide et quand on cherchait des solutions pour l’avantage numérique, on cherchait un bon manieur de rondelle. On savait qu’il serait prêt à court terme. Mais si court, il fait bien ça et on va continuer de le pousser parce qu’il y a encore du bon hockey dans lui. »

UN LANCER = UN BUT

L'Océanic a pris du temps pour s'installer, nonobstant le fait d'avoir profité de trois avantages numériques. De fait, le premier jeu de puissance ne génère pas un lancer, comme le deuxième jeu de puissance. Un revirement en zone défensive a même permis une chance majeure aux visiteurs de marquer, comme le 2 contre 1 dans le même jeu de puissance. Les visiteurs ont eu leurs chances, notamment avec une rondelle qui a roulé sur le rouge derrière Colten Ellis et une autre occasion qui a vu la rondelle frapper la barre horizontale.

Finalement, un 3e jeu de puissance pour L'Océanic et Zachary Bolduc (4e) fait dévier un lancer frappé de Cédric Paré et c'est 1-0 à 18:32. Isaac Béliveau a une passe sur le jeu. Un lancer en jeu de puissance: un but. Comme on dit: pas de lancer, pas de but. C'est donc 1-0 Rimouski après la première et les lancers sont de 15-7 pour Baie-Comeau qui menait à un moment donné 12-2 dans la période.

ON ASSISTE À L'INVERSE

L'Océanic présente un autre spectacle en 2e période, lui permettant de prendre les devants 4-1, mais aussi de passer plus de temps en zone adverse. D'abord, un revirement permet aux visiteurs de se présenter 2 contre 1 et Julien Létourneau marque son 3e de la saison, poussant la rondelle dans une moitié de but vide à 3:40. À 5:46, accrochage en zone adverse alors qu'on cherche noise à Alexis Lafrenière, ce qui amène un avantage numérique à L'Océanic au but de seulement 13 secondes. Un 6e cette saison de Dmitry Zavgorodniy aidé de Zachary Bolduc et Isaac Béliveau à 5:59. Cédric Paré se présente seul, mais est frustré par le gardien. Et à 8:19, L'Océanic ajoute à son avance avec le 7e de Dmitry Zavgorodniy, son 2e du match, aidé de Cédric Paré et Isaac Béliveau.

On est venu près de voir un combat à 9:35 entre Mikael Martel et Thomas Éthier, sur une invitation de ce dernier. Mais les juges de lignes se sont interposés une fois les gants jetés au grand désaccord des amateurs présents. Deux minutes chacun pour avoir retardé la partie. Enfin, à 19:40, Nathan Ouellet se présente en échappée au filet adverse, mais se fait trébucher et le voici en tir de pénalité. Tout un lancer du poignet pour son 3e de la saison et c'est 4-1. Les tirs en 2e sont de 18-9 pour Rimouski pour un total de 25-24. Si les visiteurs avaient doublé les locaux en 1re, ce fut exactement le contraire en 2e. Rimouski, advenant une victoire, signera un 5e gain en autant de matchs à la maison.

PROLONGATION…

Ne sont pas de l’alignement de L’Océanic le joueur blessé Anthony D’Amours de même que les joueurs retranchés Christophe Chiasson, Luka Verreault, Antoine Lelanc et Frédéryck Janvier… Ne sont pas de l’alignement du Drakkar les joueurs blessés Lucas Fitzpatrick et Keenan McIsaac et les joueurs retranchés MikisiwAwashish et Logan Camp… Le gardien débutant pour L’Océanic est le vétéran Colten Ellis (6-1-1-1) avec des moyennes de 2,61 et ,910… Dakota Lund-Cormish (3-4) avec des moyennes de 4,48 et ,874 est le partant pour le Drakkar…  Les arbitres du match de ce soir : Jonathan Trudel (23) et Stephen Starzomski (38)… C’est le 3e match cette saison entre les deux équipes, L’Océanic ayant perdu le premier match 1-2 en fusillade et gagné le 2e match 5-3, ces deux matchs à Baie-Comeau… Le Drakkar est entré à Rimouski hier, ayant joué son dernier match samedi à Drummondville dans un revers de 5-3… Quatre (4) joueurs des régions Côte-Nord et Gaspésie/Îles de la Madeleine, à savoir Étienne Arseneau de Cap-aux-Meules, Vincent Dupuis, Félix Tremblay et Brendan St-Louis, tous trois de Baie-Comeau… L’Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec s’affronteront vendredi (à Québec) et dimanche (à Rimouski) dans le cadre de la semaine des rivalités… Alexis Lafrenière est le seul représentant de L’Océanic au Défi Canada-Russie, selon l’alignement dévoilé aujourd’hui. Le gardien Colten Ellis a été ‘oublié’… Le descripteur des matchs du Drakkar, Michel Morissette, en est à sa dernière saison. Toujours agréable de le recevoir lors de la visite de l'équipe de la Côte-Nord…

STATISTIQUES DU MATCH

But Drakkar                0 – 1 – 1 = 2

But Océanic                1 – 3 – 5 = 9

Lancers Drakkar         15 – 9 – 9 = 33

Lancers Océanic         7 – 18 – 11 = 36

Lancers dangereux     19 – 13 Rimouski

Mise en jeu                 35 – 33 Baie-Comeau

Mise en échec             29 – 18 Baie-Comeau

Jeu de puissance         20 / 0 BAC et 2 / 4 RIM

Assistance :                 2 873 personnes

Étoiles : Dmitry Zavgorodniy, Cédric Paré et Isaac Béliveau, tous de Rimouski

Prochain match de Rimouski : à Québec vendredi à 19 h vs les Remparts

Prochain match local de Rimouski : dimanche 15 h contre les Remparts de Québec

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média