Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales

Retour

22 octobre 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Maxime Blanchette-Joncas aura du travail dans Rimouski-Neigette

RÉACTIONS À L’ÉLECTION FÉDÉRALE DANS RIMOUSKI-NEIGETTE

Maxime Blanchette-Joncas

©Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Maxime Blanchette-Joncas l'a emporté avec 38 % des votes dans Rimouski-Neigette - Témiscouata - Les Basques, sur le député sortant Guy Caron (28,5 %).

Au lendemain de la victoire du bloquiste Maxime Blanchette-Joncas dans Rimouski-Neigette - Témiscouata - Les Basques, trois élus se disent prêts à travailler sur plusieurs dossiers prioritaires avec le nouvel élu.

Le préfet de la MRC Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre, félicite le nouveau député et entend bien travailler de concert avec lui sur des dossiers tels que la couverture en téléphonie cellulaire, enjeu de l’heure dans la région, la protection des producteurs sous gestion de l’offre, la main-d’œuvre et particulièrement la main-d’œuvre forestière. « C’est important de s’assurer de mettre en place un système qui permet de faire travailler des gens en début de retraite. Il faut un avantage fiscal. Au municipal, on est moins appelés à discuter directement avec le fédéral, mais il y a quand même des dossiers globaux, j’offre au député fédéral ma collaboration. »

Main dans la main

De son côté, le maire de Rimouski, Marc Parent, se dit prêt à travailler avec le nouveau député, au même titre qu’il a travaillé avec Guy Caron (le député sortant) ou les députés du palier provincial, sur des dossiers tels que celui du complexe multisport de soccer à Rimouski ou encore celui du théâtre du Bic. « Le provincial a fait ses annonces, on attend maintenant le financement du fédéral, et ça, c’est important que ça bouge rapidement, c’est un dossier que M. Blanchette-Joncas va devoir adresser très rapidement. »

Interrogé sur ses déclarations précédentes à l’effet qu’il faudrait voter du « bon bord », le principal intéressé retorque : « Je n’avais pas dit qu’il fallait voter du bon bord. J’ai simplement fait une constatation, que Rimouski au fil des années avait été pénalisée par rapport à ça, mais c’est le choix de la population et il faut le respecter. Moi, mon engagement c’est vraiment de travailler main dans la main avec mos élus fédéraux et provinciaux, et je vais continuer à le faire. »

Mobiliser les militants

Pour sa part, le député de Rimouski, Harold LeBel, qui indique avoir accompli du bon travail durant les années précédentes avec le député sortant, Guy Caron, entend traiter de dossiers prioritaires avec M. Blanchette-Joncas : « L’immigration est un gros dossier, on veut amener des immigrants À Rimouski, et il y a souvent des embûches du côté de l’administration, le fédéral et Québec doivent travailler ensemble. En développement maritime, il y a des enjeux avec le fédéral, on doit s’assurer que tout fonctionne bien avec le transfert des quais. Tout ce qui touche Internet en région et la couverture cellulaire est important également. »

M. LeBel estime que cette montée du Bloc permettra d’aider à remobiliser les militants en vue de la prochaine élection provinciale : « Ça montre qu’on est capable de se relever et de gagner. Il y a un an et demi, le Bloc était mort, et aujourd’hui, on voit le résultat. On peut penser que si on se tient et qu’on travaille fort, on peut avoir de bons résultats dans trois ans. Les gens du Bloc savent bien que derrière eux, dans la machine mobilisée, c’était du gens du Parti québécois, nous, les 9 députés péquistes, on était derrière le Bloc. » Il précise toutefois qu’il est bien clair que le Bloc entend représenter l’assemblée nationale et ses consensus, qu’ils proviennent de la Coalition avenir Québec, des Libéraux, de Québec solidaire, et pas le Parti québécois en tant que tel.

Résultats dans Rimouski-Neigette - Témiscouata - Les Basques

Bloc Québécois - Maxime Blanchette-Joncas : 17 221 votes (38 %)      

NPD-Nouveau Parti démocratique - Guy Caron  : 12 916 votes (28,5 %)

Libéral  - Chantal Pilon   : 9 987 votes (22 %)

Conservateur - Nancy Brassard-Fortin : 4 059 votes (8,9 %)

Parti Vert - Jocelyn Rioux : 789 votes (1,7 %)

Parti populaire  - Pierre Lacombe : 228 votes  (0,5 %) 

Parti Rhinocéros Party - Lysane Picker-Paquin : 176 votes (0,4 %)         

Commentaires

22 octobre 2019

Gilles Pelletier, Québec

Il va bien falloir réaliser qu’avec le vieillissement de la population, l’augmentation de la pauvreté, un réseau routier déficient, des transports tous aussi déficients, par terre, par mer et par rails, sans parler du transport de passagers aussi obsolètes que les moteurs à crottes d’autrefois, alors oui, ce jeune député se voit dans l’expectative de devoir travailler comme un forcené pour plaire à l’ensemble de ses commettants afin de bâtir un nouveau BSL qui pourrait devenir un Royaume de Bonheur.

22 octobre 2019

Carl lamontagne

Es ce que serais possible d avoir même avantage que les agriculteurs dans un transfert d entreprise pour savoir

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média