Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

22 octobre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Mettre en vedette des histoires inspirantes de femmes dans l’industrie maritime

Campagne de l'IMQ

Mélanie Leblanc

©Gracieuseté

Mélanie Leblanc est la première femme à diriger l'IMQ en 75 ans d'histoire.

En cette Journée maritime québécoise du 22 octobre, l’Institut maritime du Québec (IMQ) lance une campagne mettant en vedette des histoires inspirantes de femmes œuvrant dans le domaine maritime.

L’objectif est de faire découvrir l’existence des programmes d’enseignement du milieu maritime aux jeunes femmes et de les informer des possibilités qui s’offrent à elles dans ce domaine en grand besoin de main-d’œuvre. Elle vise également à briser les stéréotypes et sensibiliser les femmes au fait qu’elles ont une place de choix dans l’industrie.

La campagne met de l’avant des finissantes de l’IMQ ainsi que des femmes qui font carrière dans le milieu depuis plusieurs années, toutes diplômées de cette école nationale. Tous les programmes offerts à l’IMQ sont présentés dans la brochure ainsi que dans les vidéos qui l’accompagnent. La population pourra y découvrir le quotidien des diplômées en Technologie de l'architecture navale, en Navigation, en Techniques de génie mécanique de marine, en Techniques de la logistique du transport et en Plongée professionnelle.

On y découvre Tomessi Agbewanou, Laurence Chaput, Audrey-Ann Desbiens-Limoges, Caroline Dick, Alicia Giguère, Chantal Lavoie, Manon Lavoie, Marie-Andrée Mongeau, Aimie Néron, Amélie Tessier et Gabrielle Turcotte.

La place des femmes dans le domaine maritime
Milieu traditionnellement masculin, l’industrie maritime compte peu de femmes, bien que leur présence sur les navires soit en croissance depuis les dernières années. Au Canada, 7,6 % des matelots, 6,8 % des officiers de pont et 5,7 % des débardeurs/arrimeurs sont des femmes. Seulement 2,3 % des capitaines et moins de 1 % des mécaniciens/électriciens sont des femmes. Les femmes qui font carrière dans le milieu maritime sont donc encore instigatrices de changement.

Première femme directrice de l’IMQ
Pour la première fois en 75 ans d'existence, l'Institut maritime du Québec à Rimouski est dirigé par une femme depuis quelques mois, Mélanie Leblanc, elle-même diplômée en Navigation. « Je suis fière de faire partie de ce vent de changement dans cette industrie à prédominance masculine. J’espère que les femmes inspirantes de cette campagne et moi-même aurons incité d’autres femmes à se joindre à cette industrie en pleine transformation. Nous recherchons des leaders passionnés qui ont envie de contribuer au monde maritime de demain. Cette industrie a besoin de nous pour relever les défis actuels et futurs! », indique Mme Leblanc.

Commentaires

22 octobre 2019

steeve

Bon, bon, bon. Ça commence.

23 octobre 2019

Marie

Steeve, je suis obnubilée par votre commentaire intelligent et réfléchi!

1 novembre 2019

Gaston Malouin

Quand tu as ecrit a ton pere,qui travaillait a Anticosti comme guide c'est moi qui avait donner a ton pere Valmont si je me souvien bien ta lettre,et je me rapel tellement il etait heureux.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média