Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

24 octobre 2019

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Plus de 300 auteurs sont attendus au Salon du livre de Rimouski

ÉVÉNEMENT CITOYEN

Camille Crédeville, responsable de la programmation du Salon du livre de Rimouski.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Camille Crédeville, responsable de la programmation du Salon du livre de Rimouski.

Le 54e Salon du livre de Rimouski sous la présidence d’honneur de l’auteur Patrick Senécal sera l’occasion pour les 15 000 visiteurs attendus du 7 au 10 novembre à l’Hôtel Rimouski, de participer à plus de 200 activités et de réfléchir sur l’avenir lors de six grandes conférences « Modeler le futur » offertes au public.

Parmi celles-ci, l’auteur, comédien et conférencier Martin Larocque s’adressera aux parents avec l’allocution « Quand t’éduques, éduque ! », un regard avec sérieux et humour sur notre vie de père ou de mère. Le conférencier Alain Deneault interviendra sur la question « Peut-on et comment peut-on réconcilier l’économie et l’énergie ». L’écrivaine écologiste Laure Waridel rencontrera les jeunes de Rimouski afin de leur parler d’engagement en ces temps de mobilisation. Mme Waridel présentera aussi l’événement « Choisir aujourd’hui ce que sera demain ». La conférence « Le goût de la bière fermière » avec dégustation sera présentée par l’auteur Martin Thibault. Finalement, « À l’ère de la mondialisation, quel avenir pour les nations », un sujet traité par l’historien, sociologue, écrivain et professeur Gérard Bouchard.

« Le Salon du livre de Rimouski est reconnu dans l’industrie du livre comme étant Le salon citoyen du Québec. »:- Robin Doucet, directeur général

Robin Doucet, directeur général du Salon.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Robin Doucet, directeur général du Salon.

Deux grandes entrevues y seront également présentées dont celle animée par Julie Proulx sur le thème « Ne sommes-nous pas Québécoises ? », un entretien avec Rosa Pires et « Partir pour raconter », un entretien avec Michèle Ouimet, journaliste reporter, animé par Richard Daigle.

Le pavillon de la poésie sous la présidence d’honneur d’Annie Landreville, prix Jovette Bernier 2019, réunira sous un même toit, poètes, recueils et maisons d’édition. Plusieurs animations sont réservées aux jeunes visiteurs attendus aux « Matinées jeunesse », des spectacles avec Biscuit et Cassonade; Atchum; Valérie Fontaine (Ma vie sur YouTube); Nicole Testa et Benoit Rochette (La grande demande de Jack Frite); Catherine Trudeau (Bérénice ou la fois où j’ai presque fait la grève de tout), sans oublier le retour de l’Allée de la BD. Le concours « L’écorce fabuleuse » fait relâche cette année.

« La clientèle scolaire ne cesse de grandir. Nous devons louer des espaces en dehors des murs du Salon pour les accueillir. Nous avons allongé nos heures d’accueil pour cette clientèle. On devrait recevoir près de 6000 jeunes, ce qui est la limite de ce qu’on peut accepter », commente Robin Doucet, directeur général du Salon.

Précisons que de nombreuses activités seront présentées hors les murs entre Témiscouata-sur-le-Lac à Matane et de Trois-Pistoles à Amqui.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média