Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

30 octobre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Amende de 2 000 $ pour avoir refusé de se soumettre à l’alcootest

Justice

Palais Mont-Joli

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Le palais de justice de Mont-Joli.

Denis Carrier écope d’une amende de 2 000 $, en plus de voir son permis de conduire suspendu pour un an, pour avoir refusé d’obtempérer à un ordre d’un agent de la paix, en refusant de se soumettre à un alcootest, le 26 avril 2019 à Sainte-Angèle-de-Mérici.

« À 22 h 36, les policiers interviennent sur les lieux d’une sortie de route. Monsieur est à l’extérieur du véhicule et il explique qu’il a voulu faire demi-tour. Il a des symptômes de facultés affaiblies et, comme les policiers ont des motifs de croire qu’il a conduit le véhicule, ils procèdent à son arrestation et lui demandent de souffler dans l’alcootest. La première fois, il arrête de souffler avant la prise de la lecture. La deuxième fois, il ne souffle pas assez fort et la 3e fois, il refuse de souffler », racontait le procureur de la Couronne, Me Thierry Pagé-Fortin, avant le plaidoyer de culpabilité de l’accusé, mardi matin au palais de justice de Mont-Joli.

Alcool au volant

David Dubé a plaidé coupable à une accusation de conduite avec les capacités affaiblies, le 4 mai 2019 à Mont-Joli. « Les policiers en patrouille aperçoivent un véhicule immobilisé en infraction à un feu rouge. Ils le suivent et constatent d’autres infractions au code de la sécurité routière. Ils interpellent le conducteur rendu dans l’entrée de sa résidence et sentent une odeur de boisson. Ils amènent monsieur au poste où son taux d’alcoolémie est de 110 milligrammes d’alcool par 100 millilitres de sang », relate le procureur de la Couronne, Me Thierry Pagé-Fortin. Le juge Jules Berthelot impose une amende de 1 500 $ qui tient compte des infractions au code de la sécurité routière. Le permis de conduire de l’accusé est suspendu pour un an.

Mandats d’arrestation

Le juge Jules Berthelot émet un mandat d’arrestation à l’endroit de Marie-Pierre Lévesque-Desgagné qui ne s’est pas présentée à la Cour mardi, tout comme cela avait été le cas en septembre. À ce moment, Me Rodrigue Joncas, qui l’a représenté dans le passé, avait comparu pour elle en disant qu’il tenterait de la rejoindre pour qu’elle soit présente le 29 octobre. Il dit ne pas être parvenu à la joindre. Cette dernière est accusée de bris de probation, car elle ne présente pas à son agente de probation depuis le mois de juin. Un mandat a également été émis l’endroit d’Alexis Caron-Fauteux.

Délais pour travaux communautaires

René Charrette a obtenu un délai jusqu’au 25 février pour exécuter 75 heures de travaux communautaires. Il a prétexté travailler entre 75 et 80 heures par semaine sur le chantier du pont de Price qui se terminera à la mi-décembre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média