Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

05 novembre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Une Place des Anciens Combattants encore plus verte

Pas assez de place pour le Musée régional

Plan Place anciens combattants

©Gracieuseté Ville de Rimouski

Plan mis à jour présenté mardi soir.

La Ville de Rimouski a présenté une nouvelle mouture des plans de l’aménagement projeté pour la Place des Anciens Combattants lors de la deuxième soirée de consultation ce mardi soir à l’IMQ.

La grande majorité des intervenants à la période de questions et de commentaires estime que la nouvelle version représente un pas dans la bonne direction, mais qu’il y a encore du travail à faire. Une 3e soirée de consultation aura lieu en janvier 2020 et la Ville promet de tenir compte des opinions qui ont été émises ce mardi.

Parmi les changements déjà apportés, il y a une augmentation des espaces verts du tiers de la superficie à 41,66 %. Aussi, les nouveaux plans montrent un seul bâtiment et une scène ouverte de 40 pieds par 32 pieds. « Notre objectif est de se doter d’une place à l’échelle humaine favorisant les déplacements actifs avec des espaces de socialisation qui serait habités lors des quatre saisons et qui serait une connexion entre l’Est et l’Ouest du centre-ville et la Promenade de la Mer. Nous avons tenu compte des commentaires reçus le 5 juillet dernier », indique Jean-Philippe Murray, de la Ville de Rimouski.

Parent-Thibault-Murray

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Le maire de Rimouski, Marc Parent avec Sophie Thibault et Jean-Philippe Murray du service d'urbanisme de la Ville de Rimouski.

Assemblée anciens combattants

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Environ 80 personnes ont assisté à soirée de consultation. 

La place serait divisée en cinq secteurs : une esplanade urbaine avec aire de socialisation et terrasse, un poste d’observation avec vue sur le fleuve, une agora et une aire de spectacle et un bâtiment multifonctionnel.

Plus de place au Musée régional

Plusieurs intervenants, dont la directrice du Musée régional de Rimouski, Francine Périnet, estiment que le Musée a été négligé dans les plans présentés. « Vous n’avez pas fait grand-chose pour le côté Sud de la rue Saint-Germain. Le terminus d’autobus est toujours devant le Musée. Aussi, vos endroits pour mettre l’art en valeur ressemblent plus à de la décoration qu’à de l’art », dit-elle. 

Parmi les autres points soulevés par les citoyens, il y a de penser à un lien plus direct pour rejoindre la Promenade de la Mer, de ne pas faire abstraction de la rue Saint-Germain Ouest, des problèmes de stationnement, de la place de la Cathédrale, du retrait des arbres matures sur place, du manque de mesure pour couper le vent, de penser aux personnes vivant avec un handicap visuel, de prioriser des arbres fruitiers dans le choix des arbres à planter.

« Nous allons retourner à la table à dessin et proposer une autre version en janvier prochain. Pour le stationnement, nous avons divers projets sur la table. La décision n’est pas encore prise », indique le maire, Marc Parent, qui parle de stationnement souterrain, stationnement étagé derrière le Musée ou utilisation de différents stationnements déjà existants.

 

Commentaires

7 novembre 2019

kassandra croteau

s.v.p, ne coupez pas les beaux arbres qui y sont présentement ! Ce sont les poumons du centre-ville !

7 novembre 2019

steeve

Connaissant la ville nous ne sommes pas près de voir se projet se réaliser. Ne pensez même pas avant cinq ans. La ville est incapable de réaliser des projets. Il y a un ménage à y faire. Ça va de la direction général à plus bas. Ce n'est pas normal de voir aucun projet se réaliser bref échéance. C'est toujours long, pénible et compliqué.

9 novembre 2019

Charline Giffard

Ne coupez pas les arbres majestueux. Les arbres prennent beaucoup de temps à devenir aussi grands dans le Bas-Saint-Laurent et ils sont rares. C'est arbres sont l'âme du centre-ville. Les couper serait sacrilège!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média