Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 novembre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Des citoyens souhaitent honorer la mémoire d’un héros de guerre

J.-Omer Lévesque

Guy Fournier J.-Omer Lévesque

©Gracieuseté

Guy Fournier est de ceux qui souhaitent immortaliser la mémoire de l’aviateur mont-jolien J-Omer Lévesque, qui a cumulé de son vivant de nombreuses distinctions militaires.

Des citoyens ont entrepris des démarches afin d’immortaliser la mémoire de l’aviateur de Mont-Joli, J.-Omer Lévesque, qui a cumulé plusieurs distinctions au cours de sa carrière militaire.

Originaire de Mont-Joli mais résident de Magog, Guy Fournier a multiplié les recherches sur J.-Omer Lévesque dans les dernières années. Il est de ceux qui croient que l’ancien militaire mérite une reconnaissance digne de ce nom. Décédé en 2006, J.-Omer Lévesque a remporté plusieurs victoires lors de la Deuxième Guerre mondiale et a participé à la guerre de Corée. Capitaine d’aviation, il a ensuite été nommé colonel honoraire. Il fait partie du Panthéon de l'air et de l'espace du Québec depuis 2002.

« J’ai connu Omer Lévesque en 1951, alors que j’allais avoir 11 ans. Il venait d’être décoré par les États-Unis pour ses exploits à la guerre de Corée. Il était mon héros d’enfance. Le livre "Des bombardiers au-dessus du fleuve" de François Dornier, qui parle de l’école de bombardement et de tir de Mont-Joli, a éveillé mon désir d’aller plus loin dans mes démarches », indique Guy Fournier.

M. Fournier souhaite remettre à l’avant-plan le parcours de M. Lévesque en 2020, année marquant le 100e anniversaire de naissance de cet illustre aviateur. « Il est le pilote canadien-français le plus décoré », rappelle-t-il.

J.-Omer Lévesque

©Gracieuseté

Ayant notamment participé à la Deuxième Guerre mondiale et à la guerre de Corée, J.-Omer Lévesque figure parmi les pilotes canadiens les plus décorés.

Hommages possibles

Aussi impliqué dans la démarche, le Mitissien Martin Abud est en contact avec des intervenants locaux, dont l’aéroport de Mont-Joli, afin d’immortaliser la mémoire de J.-Omer Lévesque. L’aéroport étudie différents scénarios. « On a mandaté quelqu’un pour nous faire la nomenclature des différents héros militaires issus du milieu. On veut s’assurer de leur rendre hommage, principalement M. Lévesque qui semble avoir eu une carrière avec des faits d’armes hors du commun », indique le président de la Régie intermunicipale de l’Aéroport régional de Mont-Joli, Bruno Paradis.

À la Ville de Mont-Joli, qui avait déjà décerné le titre de Grand Mont-Jolien à M. Lévesque, aucune décision n’est encore prise quant à la forme d’un éventuel hommage. Rappelons qu’une rue porte le nom de Major-J.-Omer Lévesque, dans le secteur de l’aéroport. Il y existe toutefois une confusion puisqu’il n’a jamais porté le grade de major.

Commentaires

6 novembre 2019

Gaétan Morissette

Omer Levesque est le seul aviateur de Mont-Joli qui était avec la 9 ieme l'école de bombardement de Mont-Joli 39-45. Jos Pearson était un soldat,Colonel Pino aussi était un soldat et M.Bruch Reford était en Angleterre.

16 novembre 2019

Guy Fournier

Correction Gaetan. Omer n’est pas passé par la 9e B&G de Mont Joli. Il s’est entraîné comme pilote dans l’Ouest canadien avant d’être envoyé en Europe.

16 novembre 2019

Guy Fournier

Correction Gaétan. Omer n'est jamais passé à l'école 9 B&G. Il a pris ses cours de pîlote à 20ans en partie dans l'ouest canadien avant d'aller combattre en Europe en 1941.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média