Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

06 novembre 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Jeux du Québec à Rimouski : « La mobilisation fera la différence »

José arsenault et marc parent

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

José Arsenault et Marc Parent, confiants de remporter la course à l'obtention de la 57e finale des Jeux du Québec à l'été 2022.

La Ville de Rimouski est dans la dernière ligne droite de la course pour l’obtention de la finale des Jeux du Québec – été 2022, et le président du comité provisoire, José Arsenault, estime que l’intensité et la rapidité de la mobilisation des partenaires pourra faire la différence dans le choix de SPORTSQUEBEC.

Rimouski est sur les rangs pour l’obtention de cette 57e finale, de même que Drummondville et Chateauguay. De l’avis de M. Arsenault, la ville a de grandes chances car Rimouski et sa région n’ont rien à envier aux deux autres concurrents, notamment en termes de mobilisation : « Nos partenaires essentiels (Commission scolaire des Phares, Cégep de Rimouski, UQAR, Ville de Rimouski) et l’Unité régionale loisirs et sports (URLS) ont été extrêmement actifs, c’est un élément qui peut nous permettre de nous démarquer. Ils ont sauté dans le projet, ils n’étaient clairement pas là par obligation », précise M. Arsenault.

Quatre éléments 

M. Arsenault ajoute que la candidature de Rimouski est solide sur quatre éléments majeurs, infrastructures, mobilisation citoyenne, partenaires et financement. Sur ce dernier point, 11 partenaires et commanditaires ont confirmé leur engagement pour la finale, un très bon point. M. Arsenault indique que l’organisation a même dépassé l’objectif financier minimal de 500 000 $. « J’ai de la difficulté à trouver ce qui pourrait nous nuire. La mobilisation citoyenne a également été intense, 8024 personnes nous ont apporté leur soutien à ce jour et nous avons déjà 1477 bénévoles, soit près de la moitié du nombre nécessaire pour la finale. On sait qu’on a d’excellents points du côté des infrastructures. » 

Infrastructures

Sur le plan des infrastructures sportives pour accueillir la finale, le maire de Rimouski, Marc Parent, fait également valoir que Rimouski est largement bien positionnée. « On est vraiment au rendez-vous, on un petit manque au niveau du champ de tir à l’arc et au niveau de la piste d’athlétisme, qui va être réglée pour 2020. De toute façon, il y a une enveloppe de 5 M$ qui accompagne la ville hôtesse, donc les travaux vont être faits. Les commentaires que j’ai reçus sont que Rimouski serait extrêmement bien positionnée, sinon la mieux positionnée en matière d’infrastructures sportives. Les gens de SPORTSQUEBEC ont été très impressionnés lorsqu’ils sont venus voir, il y a plusieurs mois. »

16 décembre

Le 29 novembre, le comité organisateur se rendra à Montréal avec son cahier de candidature complété de 438 pages afin de présenter la candidature rimouskoise devant le comité de sélection de SPORTSQUÉBEC, qui dévoilera le nom de la ville hôtesse choisie le 16 décembre.  

Les jeux du Québec accueilleront 3 300 athlètes de tout le Québec et 3 000 bénévoles, pour 19 diciplines sur neuf jours de compétitions. Le comité organisateur note qu’il est toujours possible, jusqu’au 29 novembre, d’appuyer la candidature de Rimouski au www.rimouski2022.com. 

Comité organisateur provisoire de la candidature de la ville de Rimouski.

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Comité organisateur provisoire de la candidature de la ville de Rimouski

Commentaires

6 novembre 2019

steeve

Étant donné de tous les dossiers qui ne voient pas le jour. La liste est longue. Nous sommes dû pour UNE bonne nouvelle.

7 novembre 2019

j.b.

Toujours de l`argent pour le sport, et toujours plus de taxe.

8 novembre 2019

steeve

@j.b. Wow !

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média