Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

06 novembre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Les lots boisés aménagés pourront être taxés différemment par les municipalités

Projet de loi déposé mardi

Annonce lots boisés

©Gracieuseté

Une annonce attendue depuis 40 ans.

Le gouvernement du Québec répond à une demande des producteurs forestiers datant de plus de 40 ans avec la présentation, mardi, d’un projet de loi qui permettra aux municipalités de taxer différemment les lots boisés qui sont aménagés par rapport à ceux qui ne le sont pas.

Cette mesure a été souvent réclamée par les propriétaires de boisés privés du Bas-Saint-Laurent qui sont des pionniers et des leaders au Québec en matière d’aménagement forestier. « Selon la volonté des Municipalités, cette mesure se traduira par un plus grand nombre de propriétaires réalisant des travaux d'aménagement forestier. Il en résultera des forêts plus résistantes aux épidémies d'insectes et aux maladies, du bois pour approvisionner l'industrie des produits forestiers et des milieux sensibles mieux localisés et protégés », commente le président de la Fédération des producteurs forestiers du Québec., Pierre-Maurice Gagnon.

Sur les 134 000 individus, familles, petites entreprises et grandes corporations détenant des lots boisés de plus de 4 hectares dans toutes les régions du Québec, 28 819 sont actuellement reconnus comme producteurs forestiers auprès du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

« Au cours des décennies, des groupes de travail multipartites se sont régulièrement penchés sur le meilleur moyen d'utiliser la fiscalité foncière pour inciter les propriétaires forestiers à protéger et mettre en valeur leurs lots boisés, sans jamais parvenir à un consensus. Aujourd'hui, le gouvernement montre son caractère en dénouant cette impasse », ajoute M. Gagnon.

« Afin d'obtenir un régime de fiscalité forestière performant, il restera à finaliser le travail amorcé pour simplifier et moderniser la mesure de remboursement des taxes foncières pour les producteurs forestiers. Ce remboursement prend la forme d'un crédit d'impôt disponible à tous les producteurs forestiers qui investissent dans des travaux d'aménagement forestier sur leurs propriétés », souligne M. Gagnon.

Commentaires

9 novembre 2019

GASTON labrie

Il était temps aussi ça fait longtemps qu'on demande de corriger la grandeur des abris forestier pour plus grand que 20 mètres carré!!!

18 novembre 2019

Lawrence Desrosiers

Il était temps

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média