Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 novembre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Le Bas-Saint-Laurent devient plus attrayant pour les visiteurs

Avion aéroport Mont-Joli

©Gracieuseté - Gaétan Morissette

Selon le gouvernement, le programme Explore Québec pourrait, à long terme, contribuer à faire baisser les tarifs aériens dans les régions du Québec.

L’annonce par le gouvernement provincial du programme Explore Québec aura des répercussions intéressantes pour le Bas-Saint-Laurent, selon la ministre régionale.

Doté d’une enveloppe de 9,5 M$ sur quatre ans, le programme Explore Québec vise à accroître le nombre de visiteurs en région, d’augmenter les retombées touristiques et économiques, de prolonger la saison touristique et de créer, à long terme, des conditions favorables à la baisse des tarifs aériens. Il a pour objectif de faire bénéficier les consommateurs de forfaits attrayants à tarifs réduits vers des régions touristiques éloignées des grands centres, dont le Bas-Saint-Laurent.

Selon la ministre responsable de la région, Marie-Eve Proulx, Explore Québec encouragera un plus grand nombre de touristes à choisir le Bas-Saint-Laurent comme destination pour leurs vacances. « À plus long terme, cette initiative ouvrira la voie à une réduction généralisée des tarifs aériens, pour l’ensemble de la population, en raison de la croissance de la demande. Ainsi, en rendant notre région plus accessible et en la faisant rayonner, la venue de nouveaux visiteurs ne pourra qu’être bénéfique pour le dynamisme de notre économie régionale. »

Outre le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie, les Îles-de-la-Madeleine, l’Abitibi-Témiscamingue, Eeyou Istchee/Baie-James, le Saguenay – Lac-Saint-Jean, la Côte-Nord et le Nunavik sont les régions ciblées par le programme. Sa gestion est confiée à l’association des Agences réceptives et forfaitistes du Québec. Au terme d’un appel de propositions, un comité sélectionnera des forfaits et répartira l’aide financière réservée aux agences de voyages, aux voyagistes et aux agences réceptives. Les forfaits doivent comprendre le transport aérien vers la destination, un minimum de deux nuitées et deux attraits phares.

Commentaires

10 novembre 2019

Gervais Fillion

Et a quand une autoroute digne de ce nom ???

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média