Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 novembre 2019

Les sciences de la mer mobilisent 300 intervenants à Rimouski

Forum

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Plus de 80 conférences sont proposées aux participants d'ici demain soir.

Pas moins de 300 acteurs du domaine maritime sont réunis à l’Hôtel Rimouski jusqu’à demain (mercredi) pour échanger sur les plus récentes avancées scientifiques et technologiques, dans le cadre du 12e Forum québécois en sciences de la mer.

Organisé conjointement par Technopole maritime du Québec et le Réseau Québec maritime, l’événement compte sur une programmation coordonnée par une quinzaine d’organisations. Plus de 80 conférences abordent des thèmes variés allant des technologies marines aux bioressources, en passant par la gestion des écosystèmes, la bioéconomie, les enjeux des communautés côtières et le transport maritime.

Forum

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Une délégation française de neuf personnes figure d’ailleurs parmi les participants. En plus d’être une occasion d’échanger de l’information, le Forum se veut aussi une occasion de réseauter et de développer de nouvelles alliances.

« On va autant parler de physique que de ressources. On accueille des personnes impliquées en recherche, tant universitaire que collégiale. On compte sur la présence de centres collégiaux de transferts de technologies. Nous avons aussi des représentants en recherche gouvernementale, notamment de Pêches et Océans Canada », décrit la directrice générale de Technopole maritime du Québec, Noémie Giguère.

La science au service des citoyens

Le Forum permet aussi de sortir du cercle scientifique et de l’industrie maritime, en allant à la rencontre du grand public, dans le cadre d’un bar des sciences prévu demain soir au Baromètre de l’Université du Québec à Rimouski. Une activité permettant de démystifier les microplastiques sera proposée aux participants.

« On est conscient que les deux journées de conférences sont destinées à un public averti, mais oui on veut démocratiser. La science va de plus en plus vers le grand public. Comme on a pu voir ce matin avec la conférence de Denis Gilbert (NDLR : chercheur scientifique à l’Institut Maurice-Lamontagne), avec les enjeux des changements climatiques et l’augmentation des niveaux d’eau, cela va toucher monsieur et madame Tout-le-monde. C’est important de s’y intéresser », illustre Mme Giguère.

Vu le contexte actuel, les instigateurs du Forum québécois des sciences de la mer anticipent déjà des possibilités intéressantes pour ce type rendez-vous dans l’avenir. « Il y a un momentum qui est très intéressant. Plusieurs étudiants sont invités à participer. C’est un domaine en effervescence où il y a beaucoup de possibilités d’emplois. On capitalise là-dessus », souligne Noémie Giguère.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média