Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

14 novembre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Sainte-Luce se prépare à créer des districts électoraux

Élus représentant des quartiers

Conseil municipal Sainte-Luce

©Gracieuseté

Les membres de l’actuel conseil municipal de Sainte-Luce en présence du directeur général de la Municipalité, Jean Robidoux.

Le conseil municipal de Sainte-Luce a entrepris des démarches visant à diviser son territoire en districts électoraux, en vue du prochain scrutin municipal prévu en 2021.

Une consultation a été menée sur le sujet auprès des citoyens au cours des derniers mois. Une majorité de personnes présentes s’est montrée intéressée au découpage de la municipalité en quartiers. Selon les élus, l’option de créer des districts électoraux devenait intéressante, considérant les réalités propres à chacune des parcelles de la municipalité : secteur sur mer, Luceville et les rangs. « Il est intéressant d’avoir un représentant par quartier pour que les gens sentent qu’il y a une voix pour leur secteur au sein du conseil. Ça crée un sentiment d’appartenance », explique la mairesse de Sainte-Luce, Maïté Blanchette-Vézina.

Simplification du vote

La création de districts viendrait aussi simplifier la procédure d’élection, réduisant le nombre de bulletins de vote remis aux électeurs. Chaque citoyen, devait voter pour un candidat à la mairie ainsi que pour un représentant à chacun des six sièges du conseil. La nouvelle formule prévoit que l’électeur n’aura qu’à désigner une personne à la mairie et une autre pour le poste de conseiller de son secteur. Le nombre d’élus au conseil demeurera à sept (un maire et six conseillers).

Le conseil municipal a adopté le règlement sur la division de la municipalité en districts électoraux au cours de l’été. Le découpage des secteurs s’effectuera dès que la liste électorale sera à jour, avant le prochain scrutin. « On attend de voir le décompte dans chacun des quartiers pour avoir un découpage qui est représentatif. Il y a des règles à respecter. Par la suite, nous soumettrons ce plan de districts aux citoyens pour voir si cela leur convient, avant d’envoyer le tout au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation », précise Mme Blanchette-Vézina.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média