Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

21 novembre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Sylvain D’Astous poursuit sa progression en karaté

Accidenté de la route

Sylvain karaté 2019

©Gracieuseté

De gauche à droite : Jean-François Verreault, Yann Cauvier, Réal Gagnon, Étienne Forget, Sylvain D’Astous et Bernard Ouellet. Absente : Marie-Soleil Gaudreau.

Victime d’un grave accident de moto qui l’a plongé dans un coma de sept semaines, le 5 septembre 2004, Sylvain D’Astous continue de repousser ses limites grâce au karaté.

Il revient d’une compétition présentée le 16 novembre à Berthierville avec d’autres membres du centre de karaté de Rimouski. Il participait à la compétition de kata. « Je ne me suis pas classé pour les finales, mais on est toujours gagnant en participant à ces compétitions. On se fait des amis et on gagne de l’expérience. Dans mon cas, c’est important pour ma confiance », mentionne celui qui est senseï et qui a aussi agi comme arbitre lors de la compétition.

Celui qui devait avoir toutes les misères du monde pour seulement marcher au terme d’une longue réhabilitation selon les pronostiques des médecins s’entraîne musculairement trois fois par semaine en plus de faire cinq heures de karaté dans les dojos de Sainte-Odile (lundis, mercredis et jeudis) et de Saint-Fabien (vendredi).

Quatre autres athlètes de Rimouski ont participé à la compétition. Yann Cauvier obtient des premières places en kata et en combat, Étienne Forget termine 2e en combat et une participation en kata tandis que Marie-Soleil Gaudreau et Bernard Ouellet ont une participation en kata. Le sensei Jean-François Verreault et le shihan Réal Gagnon ont fait de l’arbitrage.

Commentaires

22 novembre 2019

Gervais Fillion

Bravo toute la gang! JF,Yan Bernard et tous

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média