Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

22 novembre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Québec solidifie le programme Place aux jeunes en région

Séjours exploratoires

Place aux jeunes

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Bertoni Coulombe et Marie-Claude Lapierre des Carrefours jeunesse-emploi de Matane et de Rimouski-Neigette, entourés du député de Rimouski, Harold LeBel, et l’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Samuel Poulin.

Le gouvernement du Québec accorde une aide de 2,4 M$ sur cinq ans pour le déploiement du programme Place aux jeunes en région au Bas-Saint-Laurent, qui a pour objectif de favoriser la migration et l’établissement de diplômés dans la région.

Ce montant permettra aux huit points de service de la région de poursuivre et bonifier leurs activités. L’aide financière accordée se veut une mesure pour contrer les effets de la rareté de la main-d’œuvre, qui sévit présentement au Bas-Saint-Laurent. Dans son budget 2019-2020, le gouvernement s’était engagé à doubler les investissements de Place aux jeunes en région à l’échelle provinciale. Ils s’établissent aujourd’hui à 35 M$ sur cinq ans.

L’enveloppe consentie pour la région du Bas-Saint-Laurent servira à bonifier le nombre de séjours exploratoires et améliorer la concertation des MRC de la région. L’adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse, Samuel Poulin, espère que cette mesure pourra contribuer à l’établissement de centaines de nouveaux arrivants dans la région.

« Place aux jeunes permet d’organiser des séjours exploratoires pour aller chercher des médecins et des professionnels de la santé. On est aussi dans un contexte de rareté chez les professionnels de l’éducation. Il y a déjà une expertise très forte ici avec les MRC, les élus locaux et les Carrefours jeunesse-emploi qui font un travail extraordinaire depuis plusieurs années », indique M. Poulin.

Les organismes gestionnaires du programme Place aux jeunes en région se réjouissent de cette annonce. « On travaille fort au quotidien, souvent dans l’ombre, mais quand on voit le nombre de jeunes qui revient dans notre région chaque année, on se dit que ce travail n’est pas vain. Ça va nous permettre de travailler davantage en collaboration et en complémentarité avec les instances du milieu, les décideurs et les élus, pour l’attractivité et la rétention des jeunes », souligne la directrice du Carrefour jeunesse-emploi Rimouski-Neigette, Marie-Claude Lapierre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média