Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

28 novembre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

La MRC de La Mitis adopte un budget de 15 M$

Année 2020

MRC Mitis

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Le conseil des maires de la MRC de La Mitis a adopté, mercredi soir, un budget de 15 M$ pour l’année 2020.

La MRC de La Mitis a adopté, lors de sa séance de mercredi soir, des prévisions budgétaires de 15 M$ pour 2020, une hausse d’environ 1,5 M$ par rapport à l’année en cours.

Différents facteurs expliquent cette augmentation, dont la hausse des coûts pour les services de transport collectif et du traitement des matières résiduelles. En contrepartie, la MRC enregistre des revenus supplémentaires provenant du nouveau pacte fiscal. L’enveloppe du Fonds de développement des territoires (FDT) est bonifiée de 352 000 $. La MRC profite aussi du nouveau fonds Vitalité pour les MRC dévitalisées de plus de 1 M$. À cela s’ajoute une augmentation des revenus éoliens de près de 375 000 $.

Ainsi, malgré les différentes hausses de dépenses, les quotes-parts des municipalités augmenteront de 157 288 $ en 2020. « On a vraiment fait des efforts un peu partout. On est allé puiser dans les réserves et dans le FDT. On a tout fait pour que l’impact financier soit le moins grand pour les municipalités », signale le préfet de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis.

Matières résiduelles

La gestion des matières résiduelles constitue le poste budgétaire affichant la plus importante hausse des dépenses. La MRC devra y consacrer 3,6 M$ pour la prochaine année, une augmentation de 934 000 $. Le tarif pour le traitement et l’enfouissement des matières passe de 76 $ à 89 $ la tonne, en raison de la construction d’une nouvelle cellule au lieu d’enfouissement technique. Quant aux matières organiques, un coût par habitant sera facturé, plutôt qu’un coût à la tonne.

La quote-part des municipalités liée à la gestion des matières résiduelle bondit de 262 811 $. « Plus que jamais, il sera important de détourner le maximum de matières résiduelles de l’enfouissement, car pour chaque tonne non enfouie, c’est 115 $ qu’une municipalité économise », explique le directeur général de la MRC, Marcel Moreau.

Plus d’argent sera aussi accordé au service de développement, notamment grâce à la bonification du FDT. « Un montant de 580 000 $ est attribué au CLD (NDLR : Mitis en Affaires) pour son fonctionnement en 2020. C’est une augmentation de 110 000 $ qui permettra, entre autres, de maintenir le fonds d’aide aux entreprises de La Mitis qui aide grandement au développement de nos entreprises », indique M. Moreau.

Le nouveau règlement sur le traitement des élus entraîne une hausse de dépenses 67 000 $, montant qui sera puisé à même les revenus provenant des redevances territoriales des projets éoliens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média