Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

03 décembre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Quatre matchs pour Alexis Lafrenière avant de rejoindre Équipe Canada Junior

Océanic

Laf gros plan

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Alexis Lafrenière a rencontré la presse rimouskoise lundi midi.

Le capitaine de l’Océanic, Alexis Lafrenière, quittera le navire après le match de dimanche à Val-d’Or afin de participer au camp final d’évaluation d’Équipe Canada Junior, du 9 au 12 décembre.

Comme sa présence au sein de la formation pour une deuxième année consécutive semble acquise, il manquera un mois d’action avec l’Océanic. « Pour le moment, je me concentre sur les quatre matchs en Abitibi. Nous voulons amasser le plus de points possibles. Ce n’est jamais facile de jouer en Abitibi. On va en profiter pour se souder encore plus en tant qu’équipe. Ensuite, je me concentrerai sur Équipe Canada. Je veux prouver ce que je peux faire », mentionne celui qui se dit prêt à jouer un plus grand rôle dans la formation dirigée par Dale Hunter.

Le directeur gérant et entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil, ne panique pas avec l’absence de son attaquant vedette. « Alexis est une pièce importante de l’Océanic, mais il n’est pas l’équipe à lui seul. Ça donnera l’opportunité à d’autres joueurs de se faire valoir. Lors des deux derniers matchs, des gars comme Bolduc, Durocher et Raska ont pris charge », mentionne celui qui aimerait voir un gars comme Maxime Collin prendre plus de place en offensive. « Il a le talent pour le faire. Présentement, il est toujours le premier à se replier, mais on aimerait le voir diriger plus de rondelles au filet ».

Quatre matchs en cinq jours

L’Océanic amorce une séquence de quatre matchs et cinq jours en Abitibi mercredi soir à Rouyn-Noranda. Maxime Collin et Ludovic Soucy devraient effectuer des retours au jeu pendant ce périple. Serge Beausoleil, souhaite voir ses joueurs être plus appliqués à la tâche, notamment en troisième période où il y a eu un certain relâchement lors des deux derniers matchs à domicile. « Nous avons des choses à peaufiner. On veut amener les gars encore plus loin. Nous aurons besoin d’une plus grande acuité de la part de nos joueurs, car ce n’est jamais facile de gagner en Abitibi. Les Foreurs ont une puissance de frappe en offensive et les Huskies sont les champions en titre du circuit », analyse-t-il.

Avec quatre matchs en cinq jours, il est acquis que Thomas Couture, des Chevaliers de Lévis, obtiendra au moins un départ. Le cerbère rimouskois, Raphaël Audet, connaît de très bons moments en l’absence de Colten Ellis. « Il s’est grandement amélioré avec l’aide de Michaël Rioux. Il travaille fort lors des entraînements pour progresser », indique Serge Beausoleil, qui a de bons mots pour son 3e trio formé de Cole Cormier, Luka Verreault et Nathan Ouellet, qui a marqué un gros but dimanche.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média