Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

03 décembre 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Quelques candidatures pour le nouvel organisme qui gère les services animaliers à Rimouski

ORGANISME À BUT NON LUCRATIF

chat chien

©Pixabay

Le Centre de services animaliers de Rimouski (CSAR) gère les services aux animaux sur le territoire de la ville de Rimouski.

Au terme de l’appel de candidatures pour les deux postes à combler au conseil d'administration (CA) du Centre de services animaliers de Rimouski (CSAR), une des administratrices, Claire Lafrance, indique que quelques candidatures ont été reçues.

 

Mme Lafrance indique toutefois que le nombre de candidatures reçues n’est pas une information publique pour le moment. « Nous allons procéder à l’analyse des dossiers de candidatures sous peu.  Nous devrions pouvoir annoncer le résultat au cours du mois de décembre. » L’appel de candidatures prenait fin le 27 novembre dernier.

Le conseil d’administration du nouvel organisme à but non lucratif (OBNL) récemment créé se compose de cinq personnes, et il n’est pas prévu que ce nombre augmente : « Tel qu’il est prévu aux règlements généraux de l’OBNL, le CA est formé de cinq membres, c’est un nombre qu’on voit régulièrement pour un OBNL. » 

Le conseil municipal a nommé, le 22 octobre dernier, deux employés de la Ville et un élu pour siéger au conseil d’administration (CA) du nouvel organisme, le directeur de services des ressources financières et trésorier de la Ville, Sylvain St-Pierre, la chef de division environnement, Claire Lafrance et le conseiller municipal du district Saint-Robert, Jocelyn Pelletier.

La Ville de Rimouski avait lancé un appel de candidatures pour combler les deux postes restants. Le Club canin du Bas-Saint-Laurent avait manifesté son intérêt à faire partie de la structure en soumettant la candidature de Michèle Gauvin DMV pour le représenter au sein du nouvel organisme.

En ce qui a trait à l’embauche du personnel ou au budget annuel de fonctionnement, Mme Lafrance fait savoir que ces dossiers font partie de ceux qui incomberont au conseil d’administration lorsqu’il sera complet. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média