Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

10 décembre 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Une occasion de grandir en entrepreneuriat

Lancement du Défi OSEntreprendre Bas-Saint-Laurent

OSEntreprendre

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Les coprésidents d’honneur du 22e Défi OSEntreprendre Bas-Saint-Laurent, Jean-François Fortin et Maxime Dionne.

Lauréat national dans la catégorie Commerce (Création d’entreprise) au dernier Défi OSEntreprendre avec ses partenaires de la microbrasserie Le Ketch de Sainte-Flavie, Jean-François Fortin agit comme coprésident d’honneur bas-laurentien du concours qui a pour mission de faire rayonner les initiatives entrepreneuriales.

Il partage le titre avec le cofondateur et président d’Entomo DSP à Saint-Pascal, Maxime Dionne, qui a mérité le 2e prix national dans la catégorie Bioalimentaire du volet Création d’entreprise. Pour Jean-François Fortin, son parcours au Défi OSEntreprendre a amené fierté et reconnaissance, en plus d’apporter visibilité à son entreprise.

« C’est un devoir de redonner au Défi OSEntreprendre qui nous a apporté le temps d’arrêt nécessaire pour réfléchir à nos pratiques. Le Défi nous a donné l’occasion de faire cette introspection qui nous permet de mieux comprendre où on voulait aller dans l’avenir », affirme M. Fortin.

Une vision que partage Maxime Dionne, qui retire aussi beaucoup de son cheminement au Défi. « Autant pour le volet scolaire que celui de création d’entreprise, on nous force à nous poser des questions. On plonge dans une séquence d’événements qui nous permettent de parler constamment avec des gens qui ont des passions différentes, mais qui ont des visées similaires par rapport à l’entrepreneuriat. On a le cadeau d’avoir à se remettre en question. »

Des Bas-Laurentiens engagés

Selon les données du Défi OSEntreprendre, le Bas-Saint-Laurent figure parmi les régions dont le taux de participation au concours est le plus élevé au Québec. Dans le volet Création d’entreprise, le Bas-Saint-Laurent se classait en 2018-2019 au 1er rang au prorata de la population, avec 48 projets et 83 participants. Quant au volet Entrepreneuriat étudiant, la région est arrivée 2e avec 303 projets et 5 229 participants.

« Depuis 2016, le Bas-Saint-Laurent occupe le 1er ou le 2e rang dans les volets Création d’entreprise et scolaire. La région est vraiment habitée par des gens qui sont engagés et qui contribuent positivement à leur milieu. Mettre en lumière l’entrepreneuriat a pour effet d’inspirer d’autres à faire de même », remarque la coordonnatrice nationale du Défi OSEntreprendre, Chantale Tremblay.

Le 22e Défi OSEntreprendre Bas-Saint-Laurent est coordonné par le Collectif régional de développement (CRDBSL). Après avoir franchi l’étape de sélection régionale, les lauréats se partageront 31 500 $ en bourses. La date limite du dépôt des candidatures est fixée au 10 mars, à 16 h.

OSEntreprendre

©Gracieuseté

Maxime Dionne et Jean-François Fortin, entourent Andrée-Anne Bergeron (CRDBSL), Anne-Françoise Gondard (Défi OSEntreprendre Bas-Saint-Laurent) et Bruno Paradis (préfet, MRC de La Mitis et membre du conseil exécutif, CRDBSL).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média