Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

13 décembre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Accusé de trafic de stupéfiants : Sébastien Proulx passera la fin de semaine en prison

Justice

Palais de justice de Mont-Joli

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Le palais de justice de Mont-Joli.

Sébastien Proulx, 43 ans, de Rimouski, accusé de trafic de stupéfiants relativement à une perquisition effectuée mardi à Rimouski, a renoncé ce vendredi matin au palais de justice de Mont-Joli à la tenue de son enquête sur remise en liberté dans le délai prescrit de trois jours.

De nouvelles accusations relatives aux stupéfiants ont été portées ce vendredi. Me Caroline Bérubé a comparu pour Me Yves Desaulniers dans les deux nouveaux dossiers. La Couronne s’est objectée à la remise en liberté de l’accusé et Me Bérubé a demandé de reporter l’enquête sur remise en liberté à mercredi prochain (18 décembre) à Rimouski.

La division des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec, assisté d’un maître-chien, a procédé mardi à plusieurs perquisitions en matière de stupéfiants en plus de procéder à l’arrestation d’un présumé trafiquant qui opérait dans la grande région de Rimouski.

« Sébastien Proulx a été arrêté dans le cadre de cette opération alors que trois perquisitions étaient effectuées au même moment soit au domicile du suspect situé sur la rue Fernand Séguin également dans un entrepôt situé sur la rue du Havre et dans un autre entrepôt de la rue Goulet à Rimouski », rapporte le sergent, Claude Doiron.

Au cours de cette opération, les policiers ont saisi entre autres : environ 465 comprimés de méthamphétamine ; environ 550 g de cocaïne ; plusieurs milliers de dollars en argent comptant ; une arme prohibée et quatre téléphones cellulaires.

Sébastien Proulx a comparu une première fois mardi à Mont-Joli pour faire face à divers chefs d’accusation en matière de possession et de trafic de stupéfiants, en plus de la possession d’une arme prohibée.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média