Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

19 décembre 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Maxime Blanchette-Joncas s’entoure de gens d’expérience

Député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les-Basques

Équipe Maxime Blanchette-Joncas

©Alexandre D'Astous

Richard Daigle, Grégoire Bérubé, Maxime Blanchette-Joncas et Nancy Gagné.

Le nouveau député du Bloc Québécois dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas s’entoure de gens d’expérience.

Nancy Gagné et Richard Daigle sont nommés comme adjoints de circonscription à Rimouski. Mme Gagné a travaillé avec les députés René Canuel, Solange Charest, Irvin Pelletier, Pascal Bérubé et Harold LeBel. « Elle possède une bonne expérience en tourisme qui me sera utile en tant que porte-parole du Bloc en cette matière », précise le député. Richard Daigle a mené une carrière de trois décennies à la radio. « Il a une bonne connaissance des dossiers régionaux et des priorités de la région », ajoute M. Blanchette-Joncas.

Directeur du Bloc Québec de 2003 à 2005, Grégoire Bérubé agira à titre de conseiller stratégique. Il s’est fait connaitre pour son implication dans les dossiers de l’agriculture et du commerce international, deux chevaux de bataille de Maxime Blanchette-Joncas. « Je veux m’assurer qu’il n’y ait plus jamais de brèche dans notre système de gestion de l’offre comme ce fut le cas récemment. Je veux m’assurer que les producteurs agricoles reçoivent les compensations équitables et que l’argent ne soit pas pris dans un budget qui devait déjà servir en agriculture », lance le député.

L’équipe comprend également Patrick St-Jacques comme adjoint parlementaire à Ottawa. « Nous aurons aussi un adjoint au Témiscouata qui se joindra à nous sous peu », assure M. Blanchette-Joncas.

Autres priorités

Après une courte session parlementaire de sept jours où il considère que lui et sa formation ont pu déjà défendre les intérêts du Québec et du Bas-Saint-Laurent, Maxime Blanchette-Joncas, dévoile ses priorités pour la reprise des travaux en janvier. Il parle notamment de la bonification de l’assurance-maladie pour cause de maladie et pour éviter le trou noir vécu par les travailleurs saisonniers.

Le député dit avoir établi des contacts avec le ministre du Patrimoine, Steven Guilbault, pour qu’Ottawa fournisse sa part dans le projet d’agrandissement et de rénovation du Théâtre du Bic. « L’argent du provincial est déjà assuré. Il faut que la part du fédéral soit confirmée le plus rapidement possible », dit-il.

L’accès à la téléphonie cellulaire et à Internet haute vitesse sur l’ensemble de son territoire fait aussi partie des priorités du député.

Maxime Blanchette-Joncas entend reprendre à son compte les démarches de son prédécesseur, Guy Caron, pour que cesse l’iniquité fiscale qui touche les gens lorsqu’ils veulent vendre leur entreprise à un membre de leur famille. À l’instar de M. Caron, il entend présenter un projet de loi privé à ce sujet. « Il y a un tirage au sort permettant à tous les députés de présenter des projets de loi privés et je suis sorti 63e, ce qui veut dire que ce sera mon tour dans un an ou un an et demi », indique-t-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média