Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Maison

Retour

20 décembre 2019

Collaboration spéciale - contact@lexismedia.ca

Syndicat de copropriété : sur quels critères le choisir?

Condo

Projet immobilier à Saint-Jacques

©Photo gracieuseté - Municipalité de Saint-Jacques - L'Avantage Rimouski

Confier la gestion d’une copropriété à un syndicat est obligatoire. Mais son choix n’est pas sans risque, car n’importe qui peut se déclarer gestionnaire de copropriété. Comment dès lors savoir qui engager ?

Le syndicat de copropriété : une obligation légale

Le syndic de copropriété est obligatoire dès la déclaration de copropriété dans la mesure où il est le garant de tous les droits des copropriétaires. Ses missions sont définies dans le cadre de la loi : conservation de l’immeuble, entretien et administration des parties communes, sauvegarde des droits inhérents à la copropriété. Il doit en outre exécuter les décisions votées en assemblée générale.

Des formations récentes

Pour garantir le sérieux et les compétences des syndicats de copropriété, des formations existent désormais depuis 2013: l’École des sciences de la gestion de l’UQUAM et le Cégep de Saint-Laurent. Néanmoins, ces formations n’ont pas de cadre législatif. Il faut donc se baser sur un certain nombre de critères pour fixer son choix.

Les critères essentiels

Avant de signer un contrat, il faut s’assurer que le syndicat de copropriété a suivi une formation  en gestion et qu’il remplit un certain nombre de critères :

  • Une bonne expérience professionnelle, mais avec de petites unités à gérer, il sera plus disponible !
  • Des connaissances en gestion immobilière et en comptabilité: préparation des budgets, états financiers, comptes payables, frais de condos à recevoir, capacité de souscrire un fonds de prévoyance pour condo et de le gérer,
  • Une maîtrise des règles de copropriété : convocation d’assemblée, quorum, droit de vote, devoirs et responsabilité des syndicats,
  • Une bonne santé financière,
  • Une bonne communication et un certain leadership, vous devrez vous entendre avec lui,
  • Un service 7 jours sur 7 et 24h sur 24 avec déplacement sur site.
  • Une personne que vous sentez attentionnée et digne de confiance.

Définir sa mission

Avant de l’engager, prenez soin de bien définir le cadre de sa mission en fonction de votre copropriété, mais aussi de certaines tâches éventuellement assumées par des administrateurs. Il faut donc définir un cahier des charges au préalable en assemblée générale.

Enfin, faites jouer la concurrence tout en sachant que porter votre choix sur le syndic le moins cher n’est pas une bonne idée.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média