Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 janvier 2020

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Possibles grèves à prévoir dans les garderies en milieu familial

Services de garde subventionnés

Garderie

©Pixabay

L’ADIM-BSLGIM-CSQ affirme vouloir diminuer l'impact des moyens de pression sur les parents.

L’Alliance des intervenantes en milieu familial Bas-Saint-Laurent – Gaspésie – Les Îles (ADIM-BSLGIM-CSQ) annonce la tenue de votes de grève pour ses membres en milieu familial régi et subventionné.

Ces votes de grève sont en cours depuis le 6 janvier et se poursuivent jusqu’à demain (samedi). Le comité de négociation syndical a reçu, le 20 décembre, une offre équivalente à 12,48 $ de l’heure pour la première année, ce qui est jugé insuffisant par le syndicat qui réclame un rattrapage équivalent à 16,75 $ de l’heure, dès la première année.

Diminuer l’impact sur les parents

L’ADIM-BSLGIM-CSQ, qui représente 369 membres dans la région, dit proposer des mesures innovantes, créatives et originales dans le but de réduire l’impact des moyens de pression sur les parents. Le vote de grève proposé prévoit une réduction de la prestation de travail de 15 minutes tous les vendredis, jusqu’à concurrence de deux heures. Le syndicat recommande aussi l’adoption d’une demi-journée et d’une journée de grève à être déclenchées au moment jugé opportun.

« Nous innovons en annonçant à l’avance aux parents notre calendrier de grève. Chaque matin, tous les vendredis, pendant huit semaines, nous ouvrirons 15 minutes plus tard. C’est simple et prévisible », indique la présidente de l’ADIM-BSLGIM-CSQ, Kathy Côté.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média