Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

16 janvier 2020

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Nouvelles responsabilités pour les députés de la région

Parti québécois

Les députés Harold LeBel (Rimouski) et Pascal Bérubé (Matane-Matapédia-Mitis).

©Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Le député de Rimouski, Harold LeBel, et son homologue de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé.

Le chef intérimaire du Parti québécois et député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé apporte des changements à la répartition des dossiers confiés aux députés de sa formation politique.

M. Bérubé devient alors porte-parole de l’opposition péquiste en matière de langue française. Il prend ainsi le relais du député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, qui occupait cette fonction. Quant à M. Arseneau, il se voit confier les dossiers en matière de santé.

« Je vais poursuivre l’excellent travail accompli par Joël Arseneau afin de mettre en avant nos propositions pour promouvoir le français et renforcer la loi 101; elles sont nombreuses, pertinentes et peuvent être appliquées rapidement », estime Pascal Bérubé.

Le député de Rimouski, Harold LeBel, se retrouve aussi avec des responsabilités supplémentaires. Il devient porte-parole en matière de services sociaux. Cette fonction s'ajoute à son rôle de porte-parole des dossiers liés à l'emploi, la solidarité sociale, la lutte à la pauvreté, aux dossiers aînés et proches aidants, à l’habitation, aux affaires municipales, aux régions, à la ruralité et la réforme du mode de scrutin.

« Harold est une personne de cœur; son engagement envers les personnes vulnérables est constant et sincère. Cette nouvelle responsabilité vient d’ailleurs s’inscrire en complémentarité de ses mandats en matière de solidarité sociale et pour les aînés, notamment, et qu’il remplit déjà avec brio. L’importante charge de travail que constitue pour Lorraine Richard (députée de Duplessis) son rôle de commissaire à la commission Laurent, où elle fait œuvre utile pour la protection de l’enfance, a rendu cet ajustement nécessaire », soutient M. Bérubé.

Harold LeBel devient aussi conseiller à l’Exécutif national du parti. « Pour moi, c’est un retour à l’exécutif puisque j’y ai été membre en 1984 et 1987 avec René Levesque et Jacques Parizeau. Les choses ont changé, mais je pense que mon expérience collaborera aux travaux de ce nouvel exécutif et a la relance du Parti québécois », indique Harold LeBel.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média