Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 janvier 2020

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Un nouveau téléski et de gros projets au Parc du Mont-Saint-Mathieu

Investissements majeurs

Remontée Saint-Mathieu

©Gracieuseté

Le Téléski Desjardins, inauguré vendredi en présence de dignitaires, permettra d’améliorer l’expérience des amateurs de sports de glisse.

L’équipe du Parc du Mont-Saint-Mathieu a procédé vendredi à l’inauguration de sa nouvelle remontée mécanique, qui aura nécessité à elle seule l’investissement de 1,3 M$.

D’une capacité de 600 skieurs à l’heure, le Téléski Desjardins permet d’offrir une nouvelle expérience aux amateurs de sports de glisse. L’équipement permet de parcourir une distance de 968 mètres pour atteindre le sommet à 338 mètres d’altitude, à une vitesse plus rapide que le télésiège. « Cette remontée mécanique apporte une toute nouvelle dimension à notre montagne.  Elle permettra de mettre en valeur la section Est de la montagne qui est mal connue et qui a un potentiel énorme », indique le président de la Corporation de gestion du Parc du Mont-Saint-Mathieu, Gaston Rioux.

Village piétonnier

La nouvelle remontée mécanique vient répondre à un besoin manifesté par la clientèle, en plus d’offrir de nouvelles possibilités à la montagne. « Ces travaux, en plus d’augmenter de plus de 33 mètres le dénivelé skiable réel, bonifient notre capacité de remontée de 25 %, pour la porter à 3 100 skieurs par heure. Ils s’inscrivent dans un projet d’investissements plus large qui bonifiera l’offre de services en incluant entre autres des chalets d’hébergement accessibles à l’année », annonce le directeur général du Parc, François April.

L’installation du Téléski Desjardins s’inscrit dans un projet global de 2,5 M$. Il inclut la construction à l’été 2020 d’un village piétonnier constitué de 10 unités d’hébergement, l’aménagement d’un réseau de sentiers de ski nordique avec refuge et l’amélioration du système d’enneigement.

Les ministères du Tourisme, des Affaires municipales et de l’Habitation, ainsi que celui l’Éducation, des Loisirs et des Sports, participent financièrement au projet, tout comme Tourisme Bas-Saint-Laurent. Leur contribution s’élève à 1,4 M$. La MRC des Basques et la Municipalité de Saint-Mathieu-de-Rioux soutiennent le projet pour 250 000 $, par l’entremise du fonds éolien. Le projet bénéficie également d’un prêt de 500 000 $ d’Investissement Québec. Une sollicitation corporative permettra de compléter le montage financier du projet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média