Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

31 janvier 2020

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Un rayon de soleil pour les enfants malades de la région

Ensemble pour nos petits héros

Pédiatrie Océanic

©Gracieuseté

Les enfants de la Pédiatrie de l’hôpital de Rimouski ont la chance de vivre des moments privilégiés en compagnie de joueurs de l’Océanic.

La Fondation du Centre hospitalier régional de Rimouski, le Club de hockey l’Océanic et la Pédiatrie de l’hôpital régional sollicitent la population afin de soutenir les enfants malades dans le cadre de la campagne Ensemble pour nos petits héros.

L’activité de financement se déroule pendant tout le mois de février. L’objectif est de souligner le courage et les efforts que ces jeunes mettent à relever les défis du quotidien. Pour se faire, la Fondation Centre hospitalier régional de Rimouski espère amasser 5 000 $ en dons pour la réalisation de projets dédiés aux enfants. Les contributions peuvent s’effectuer via le site Internet de la Fondation.

Ambassadeurs engagés

La campagne compte sur la participation de joueurs de l’Océanic, qui agissent à titre d’ambassadeurs. Anthony D’Amours, Nathan Ouellet, Luka Verreault et Isaac Belliveau ont accepté de s’investir pour la cause. Chacun de ces joueurs parraine un enfant malade durant tout le mois de février, dans le but de développer un lien privilégié avec celui-ci et de mieux comprendre sa réalité.

Les enfants recevront la visite de certains joueurs de l’équipe à la Pédiatrie de l’hôpital régional. Ils participeront également à un après‐midi VIP comprenant une variété d’activités au Colisée Financière Sun Life avec les membres de l’Océanic. Les enfants ainsi que leur famille assisteront aussi au match des « Nics » contre les Remparts, le 16 février.

« C’est un honneur pour moi de jouer ce rôle pour ces enfants qui font preuve de courage au quotidien. Faisant moi‐même de l’épilepsie, je comprends qu’un problème de santé peut représenter plein de petits combats tous les jours », affirme Anthony D’Amours.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média