Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

03 février 2020

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Des gagnants et des perdants dans l’attribution de subventions aux organismes à Rimouski

NOUVELLE POLITIQUE

Karine Desrosiers, directrice du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire et Marc Parent, maire de Rimouski.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Karine Desrosiers, directrice du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire et Marc Parent, maire de Rimouski.

Lors du conseil municipal présenté lundi soir à Rimouski, les élus ont entériné les subventions qui seront versées aux organismes de Sport et plein air , Culture et Vie communautaire selon une nouvelle grille d’évaluation.

Cette annonce marque l’entrée en vigueur de la nouvelle « Politique de soutien aux organismes et d’attribution des subventions » adoptée en juillet 2019.

Le budget de fonctionnement réservé à ces organismes a augmenté de 10 % de 2019 à 2020, passant de 298 217 $ à 326 475 $. Malgré cette augmentation, certaines organisations risquent de bien porter leur nom comme le club de soccer Le Fury de Rimouski qui verra son soutien diminuer de 34 474 $ en 2020. De son côté, l’Opéra de Rimouski pourra clamer haut et fort en raison d’une diminution de son soutien de 17 939 $.

« Auparavant, les subventions étaient accordées aux organismes sur une base historique sans nécessairement tenir compte de leur évolution. Nous souhaitions nous doter d’un cadre de critères qui permettrait d’obtenir des subventions plus équitables basées sur des critères objectifs », précise Marc Parent, maire de Rimouski.

Ainsi, une grille de pointage tenant compte de l’évolution de ces différents organismes, de leur réalité et du nombre grandissant de demandes de subventions a été mise en place afin de permettre la répartition des budgets avec plus d’équité envers les organismes.

Le maire Marc Parent.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Le maire Marc Parent.

Karine Desrosiers, directrice du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Karine Desrosiers, directrice du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire.

Cette année, 55 demandes d’organismes « Sport et plein air », « Culture et Vie communautaire » ont été reçues dont neuf nouvelles demandes admissibles. En tout, 69 % des organismes auront droit à une stabilité ou une augmentation de leur subvention alors que pour 31 % d’entre eux, leur subvention sera diminuée.

 « On ne veut pas faire mourir des organismes, ce n’est pas le but de la démarche. Nous allons accompagner les perdants en les aidant à structurer leurs finances différemment et nous allons aussi offrir des formations bénévoles sur la gestion d’un OBNL, la gouvernance et la gestion des finances notamment », rassure Karine Desrosiers, directrice du Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire.

Dans le but de permettre un changement en douceur de ces écarts, la transition des subventions à la hausse ou à la baisse sera faite sur trois ans.

Les subventions aux catégories « Grands événements, activités ponctuelles, fondations et organismes mandataires » seront annoncées plus tard cet hiver.

Commentaires

6 février 2020

ANNE-MARIE Gagnon

Bonjour madame Karine Desrosiers, je fais parti du CA du Théâtre du 109 fondé à Rimouski depuis 20 ans. J’ai assisté à une réunion des organismes il y a de ça au moins un an dans une salle du Colisée. Je n’ai jamais eu de nouvelles de cette supposée distribution de subventions . J’aimerais svp avoir un suivi, merci Anne-Marie Gagnon Trésorière pour la troupe de Théâtre du 109

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média