Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

04 février 2020

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Chefferie du PLQ : Alexandre Cusson de passage à Rimouski

Alexandre Cusson

©Gracieuseté

Le candidat à la chefferie du PLQ, Alexandre Cusson (au centre), de passage à Rimouski pour échanger avec des militants et organisateurs libéraux. Il a aussi rencontré des leaders politiques et socioéconomiques de la région.

Le candidat à la chefferie du Parti libéral du Québec (PLQ), Alexandre Cusson, était de passage à Rimouski aujourd’hui pour échanger avec des militants ainsi que des leaders politiques et socioéconomiques sur les dossiers prioritaires au Bas-Saint-Laurent.

Ex-maire de Drummondville et ex-président de l’Union des municipalités du Québec (UMQ), M. Cusson est présentement engagé dans une course avec l’ex-ministre Dominique Anglade, pour la chefferie du PLQ. Il a complété dans les derniers jours une tournée dans l’Est-du-Québec qui l’a menée jusqu’en Gaspésie. Alexandre Cusson indique que l’enjeu des transports a fait l’objet de plusieurs discussions lors de son passage dans la région.

Le candidat a été sensibilisé à l’importance de l’achèvement de l’autoroute 20 entre Trois-Pistoles et Rimouski. L’amélioration du transport collectif, et l’enjeu des traverses entre la Rive-Sud et la Côte-Nord ont aussi fait partie des préoccupations partagées à M. Cusson. La question des emplois gouvernementaux en régions a également fait l'objet de discussions.

« Ça fait longtemps que le maire (de Rimouski) Marc Parent en parle. C’est un élément important pour lui que je partage. Il y a un engagement du gouvernement Legault d’envoyer 5 000 emplois en région. Partout où je passe, les gens en attendent toujours le résultat. Un Québec fort, c’est une métropole forte. Ce sont aussi des régions fortes. Partout au Québec, les gens sont tannés des solutions mur à mur » soutient Alexandre Cusson.

« Nouveau départ »

M. Cusson est conscient que sa formation politique aura beaucoup à faire pour rallier les électeurs de l’Est-du-Québec, dont les circonscriptions sont pour la plupart teintées de bleu depuis plusieurs années. Il dit démontrer un intérêt réel pour la région, et non pas un intérêt soudain basé sur un calcul électoraliste.

« Ce que je représente pour le Parti libéral du Québec, c’est un nouveau départ. Il y a des choix qui ont été faits dans le passé. Quand on ne connaît pas l’ensemble des éléments qui ont mené à une décision, c’est plus difficile de les critiquer ou de jouer au gérant d’estrade. Ma position à moi, c’est qu’il faut voir avec chacune des régions quelles sont les priorités. À partir du moment ces priorités sont réalisables et raisonnables, je pense qu’il faut écouter les régions. Là, il y a un premier ministre qui a dit qu’il allait réinscrire l’autoroute 20 au Plan québécois des infrastructures. On attend de voir ce qu’il va faire. On espère qu’on n’aura pas à s’engager là-dessus en 2022 et que ça aura été fait avant », indique M. Cusson.

La course à la direction du PLQ se terminera les 30 et 31 mai, à Québec, avec la présentation d’un congrès à la chefferie. D’ici là, Alexandre Cusson prévoit revenir dans l’Est-du-Québec dans les prochains mois. « C’est important pour moi d’être branché sur les régions. Cela a toujours été derrière mon implication politique comme maire et président de l’UMQ », insiste M. Cusson.

Commentaires

5 février 2020

Gervais Fillion

"Le candidat a été sensibilisé à l’importance de l’achèvement de l’autoroute 20 entre Trois-Pistoles et Rimouski." serieusement la,,,,,,,,,,,un autre qui veut faire du,,,,millage avec ca

15 février 2020

yvan chouinard

En tout cas, moi, je suis très content que le sujet qu'est l'autoroute 20revienne sur le tapis.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média