Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 février 2020

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Offensive régionale pour une salle d’hémodynamie à Rimouski

Lancement d'une pétition

Hémodynamie

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Le préfet de la MRC de Rimouski-Neigette, Francis Saint-Pierre, en compagnie des membres du Comité pour une salle d’hémodynamie à Rimouski, Gérald Henry et Dre Nathalie Dionne.

Le Comité pour une salle d’hémodynamie à Rimouski revient à la charge et presse la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, de rendre une décision quant à l’implantation de ce service à l’hôpital de Rimouski.

L’hémodynamie permet de désobstruer les artères du cœur en cas d’infarctus. L’implantation de ce service à Rimouski permettrait d’intervenir plus rapidement auprès des patients, tout en évitant leur déplacement vers Québec.

Les membres du comité ont rencontré la ministre McCann à deux reprises dans la dernière année afin de la sensibiliser quant à l’importance d’implanter une salle d’hémodynamie à Rimouski. Si les démonstrations de la pertinence et de la faisabilité sont chose faite, selon le comité, la réponse tarde toujours. « Les devoirs ont été faits et refaits. Il faut toujours faire la preuve de notre éligibilité à offrir ce service chez nous. Ce que j’entends, c’est qu’on ne se qualifie pas pour offrir ce service, malgré toutes les démonstrations du contraire », indique un membre du comité, Gérald Henry.

« On a suffisamment de patients présentant des problèmes cardiaques dans le Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie pour occuper une salle. […] On ne sent pas accompagné par une volonté de développement en région. Sur le plan médical et scientifiquement, tout est sur la table. À partir de là, il reste à avoir une volonté réelle d’implanter une salle », ajoute la cardiologue, Dre Nathalie Dionne.

Mobilisation régionale

Le comité lance une pétition et invite les citoyens du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie à signer le document (en ligne sur le site de l'Assemblée nationale ou sur papier dans les cliniques médicales et pharmacies communautaires). La pétition sera déposée par le député de Rimouski, Harold LeBel, à l’Assemblée nationale de Québec.

La démarche reçoit également l’appui de l’ensemble des élus de la région. « Ce qu’on demande, c’est exactement ce qui s’est fait pour le centre de cancer de Rimouski; c’est de prendre une décision politique », insiste le préfet de la MRC de Rimouski, Francis Saint-Pierre.

Le projet nécessiterait un investissement de 2 M$ pour l’aménagement de la salle, en plus d’une somme de 1,7 M$ à 2 M$ annuellement pour son fonctionnement. La Fondation du Centre hospitalier régional de Rimouski et un mécène ont d’ailleurs manifesté leur intention de contribuer financièrement au projet.

Commentaires

14 février 2020

Jean-François Dube

Je participe et appuie Nathalie Dionne .

14 février 2020

raymond paradis

Un réel besoin dans notre région.

15 février 2020

Mathieu Martin

Je suis content de voir cette nouvelle initiative pour l'obtention d'un service d'hémodynamie à Rimouski. Je suis moi-même concerné. D'avoir le service à Rimouski diminuerait le stress, les dangers liés aux délais et au transport et permettrait un suivi de meilleure proximité des patient(e)s. De plus, quel apport économique pour notre région ! Bravo et merci au comité organisateur. J'ai déjà signé la pétition !

18 février 2020

Audette

C’est absolument nécessaire à Rimouski , Il s’agit de constater pendant une année combien de gens ont été envoyer à Québec pour ce genre de traitement C’est un grand besoin .

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média