Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

03 mars 2020

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Centenaire et toujours pleinement autonome

Rachel Turgeon

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

Rachel Turgeon de Saint-Octave-de-Métis souffle 100 bougies ce mercredi 4 mars.

Célébrant son 100e anniversaire ce mercredi 4 mars, Rachel Turgeon est une force de la nature : elle vit toujours de façon pleinement autonome, dans son logement de la Maison Octavie, à Saint-Octave-de-Métis.

Née à Saint-Octave le 4 mars 1920 Rachel Turgeon est la cadette d’une famille de 13 enfants. Elle a quitté le nid familial à l’âge de 16 ans. À 23 ans, pendant que la Deuxième Guerre mondiale sévissait en Europe, elle travaillait dans les usines de munitions à Montréal avant de revenir dans sa région natale. Elle a épousé, à l’âge de 34 ans, André-Albert Dionne de Saint-Joseph-de-Lepage, endroit où elle a passé une bonne partie de sa vie.

Dans sa jeunesse, Mme Turgeon a également travaillé pour Elsie Reford. La mémoire toujours aussi claire, elle conserve de bons souvenirs de cette dame. « J’ai travaillé là une quinzaine d’années. Mme Reford était une dame extraordinaire. C’est moi qui faisais ses appartements. Je la voyais souvent » se rappelle Rachel Turgeon.

Malgré son âge vénérable, Mme Turgeon continue d’effectuer les tâches ménagères, que ce soit le lavage, le repassage, et des repas. Depuis environ deux mois, elle reçoit un coup de pouce pour certaines tâches ménagères toutes les deux semaines. « J’ai toujours entretenu ma maison. Ça me gardait en forme. Quand je suis arrivé ici, à ce logement, je voulais faire mon ménage moi-même. Ça me fait du bien de bouger. »

Le secret? Éviter le stress!

Rachel Turgeon

©Gracieuseté

Rachel Turgeon, dans la jeune vingtaine.

Rachel Turgeon attribue sa longévité au fait de se tenir loin des sources de stress. « Il ne faut pas s’inquiéter avec une chose et une autre. C’est le tracas et le stress qui déstabilisent une personne », dit-elle.

Mme Turgeon demeure bien connectée avec l’actualité. Partisane des Canadiens de Montréal, elle dit s’ennuyer des belles années du Tricolore. « Ils ont encore perdu dernièrement! Autrefois, le Canadien avait de grosses équipes. Maurice Richard, Jean Béliveau, Guy Lafleur… ça, c’étaient des joueurs! »

Jamais, Rachel Turgeon n’aurait pensé atteindre 100 ans de vie. Bien qu’elle n’ait pas eu d’enfant, elle compte sur le soutien de neveux et nièces qui lui rendent visite régulièrement. La famille, c’est important pour Mme Turgeon. Elle conserve d’ailleurs d’agréables souvenirs de moments passés lors de rassemblements avec ses proches.

Commentaires

4 mars 2020

Marie France Jonca,Dion

Felicitations a ma Grand Tante et BONNE ANNIVERSAIRE, je lui souhaite la santer quelle peux encore etre longtemps avec nous car nous l aimons beaucoup D une fille de Anita Joncas Marie France BISOUS chera Matante

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média