Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

18 avril 2020

Dominique Fortier - dfortier@lexismedia.ca

Le Parti québécois demande des mesures pour aider le milieu culturel

COVID-19

Salle vide

©Photo Getty Images - Pink Badger

L'incertitude plane toujours sur les spectacles en salle cet été.

Alors que l'industrie culturelle est chamboulée par la crise du coronavirus, le Parti québécois exhorte le gouvernement de François Legault de trouver des façons d'aider les artisans de ce secteur.

La porte-parole en matière de culture pour le Parti québécois, Méganne Perry Mélançon demande à son homologue, Nathalie Roy, de présenter son plan de match le plus rapidement possible. « Beaucoup d'options peuvent être envisagées mais il faut faire vite », insiste la députée de Gaspé.

Avec l'annonce de l'annulation de tous les festivals et événements culturels extérieurs jusqu'au 31 août, le milieu se trouve dans une situation précaire. De plus, il existe actuellement un flou artistique autour des spectacles en salle. Bien qu'ils soient encore autorisés, les diffuseurs s'imaginent mal rentabiliser leurs représentations si les mesures de distanciation sociale sont toujours en vigueur.

À cet effet, l'association professionnelle des diffuseurs de spectacles, RIDEAU, a demandé au gouvernement d'aller dans le même sens que les festivals. De cette façon, les diffuseurs pourraient bénéficier d'une aide financière plutôt que de devoir se casser la tête à trouver des solutions pour respecter la distanciation sociale et probablement devoir présenter des spectacles à perte.

La députée Méganne Perry Mélançon estime le gouvernement doit mettre fin à l'incertitude. « Personne ne sait si les subventions seront renouvelées ou si leurs pertes seront compensées. Le gouvernement doit s'engager formellement à garantir leur santé financière d'au moins une bonne partie de leur saison estivale. »

Une des solutions mise de l'avant par le Parti québécois est la création d'une plateforme similaire au Panier bleu afin de permettre aux gens d'être mis au courant des produits culturels disponibles dans les différentes régions. « On pourrait retrouver de la musique, des livres, des œuvres de toutes sortes. Les artistes doivent continuer de rayonner. On pourrait aussi avoir des bourses de création pendant cette période où nos artistes ne peuvent pas faire de scène. »

Finalement, Méganne Perry Mélançon suggère que le gouvernement fasse des achats d'œuvres québécoises afin de soutenir le milieu. « Il y a plusieurs moyens qui peuvent être déployées. La ministre, qui a été très absente depuis le début de la crise, doit donner un aperçu de ce qui se fait en ce sens. »

À l'échelle locale, Diffusion Mordicus a déjà annoncé l'annulation ou le report de tous ses spectacles jusqu'en mai. Pour le diffuseur de spectacles de la Vallée, il s'agit d'un coup dur, sortant à peine d'une année rocambolesque à la suite de la fermeture de la salle Jean-Cossette liée aux problèmes d'amiante à la polyvalente d'Amqui. Toutefois, Michel Coutu ne baisse pas les bras et promet de revenir en force dès que la vie normale aura repris son cours.

Commentaires

18 avril 2020

Gaetan Morissettre

Le gouvernement Libéral en donne déjà et la décission est prise officielement debuit aujourd'hui,et il y aura d'autres ajustements au cour des prochains jours car ce n'est pas une course contre la montre.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média