Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

21 avril 2020

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

OPINION – Lettre au premier ministre François Legault

COVID-19

Monsieur Legault,

La page 18 du Journal de Québec du 21 avril illustre parfaitement le voyage des particules fines, tel que j’essaie de le faire comprendre depuis un mois. Un principe physique pourtant élémentaire.

La médecine actuelle est impuissante pour détruire le virus dans son nid : le poumon. On ne sait pas non plus comment stimuler l’organisme pour ajuster la quantité d’anticorps, sans provoquer cette prolifération qui tue certains malades. Reste la dernière possibilité stratégique : le bloquer à sa sortie du corps afin qu’il n’aille pas se reproduire dans d’autres organismes. Cette solution, c’est le masque anti-éjection.

Vous qui êtes habituellement d’une très grande logique, comment se fait-il que vous continuiez à soutenir la haine du Dr Arruda concernant le port du masque et sa fixation sur le 2 m de distanciation ?

Je suis sidéré par la méconnaissance de ce monsieur sur le comportement des gaz et des particules fines dans notre air ambiant. Et de son entêtement à ne rien vouloir comprendre.

Prétendre que le port du masque donne un faux sentiment de sécurité, c’est insinuer, par analogie, que le port du préservatif donne un faux sentiment de sécurité, que les virus ne seront pas stoppés par l’écran placé à la sortie des voies respiratoires d’un contaminé, qu’un menuisier dans sa scierie a un faux sentiment de sécurité en portant un masque pour se protéger des poussières de bois. Ses connaissances ne sont pas à la hauteur de ses responsabilités. Pourquoi ne fait-il pas appel à des physiciens, des virologues, des pneumologues pour lui expliquer où sont ses limites à la compréhension ?

À l’inverse, raisonnement totalement illogique, il croit mettre les gens en sécurité en les gardant à plus de deux mètres, alors que ça, justement, c’en est un faux sentiment de sécurité, puisque ça ne les met absolument pas à l’abri des virus expédiés dans l’air par la respiration et la parole. Le Dr Arruda pense à tort que tous les virus se déposent sur des surfaces, une partie seulement le fait. Il s’imagine qu’en se lavant les mains, on ne respirera plus de virus… C’est quoi le rapport dans ce genre de raisonnement ? Ses recommandations concernent la problématique terrestre du virus, mais avant de se déposer sur des surfaces, il a bien fallu que le virus voyage. Et comment voyage-t-il ? Par les airs, en sortant d’une bouche. Si vous étiez un virus sortant de la bouche d’un malade, le sauriez-vous qu’il faut s’arrêter au bout de 2 m sur ordre du Dr Arruda, qu’il faut se poser sur une surface avant les 2 m, pour être éliminé par du savon ? Il est impossible de savoir le pourcentage des virus qui se déposent et de ceux qui flottent, mais c’est en les stoppant au point de départ qu’on réussira à les neutraliser. Se laver les mains élimine ceux qui se déposent, mais les autres, pourquoi ne pas s’en protéger par un écran : le masque. Le comprenez-vous ?

S’il vous plaît, monsieur Legault, pour la sécurité des travailleurs qui ont repris le boulot, pour la santé de nos jeunes que vous vous apprêtez à retourner à l’école sans protection, et à qui vous faites croire qu’un virus n’est pas capable de franchir une distance de plus de 2 m, ralliez-vous aux recommandations des docteurs Tam et Njoo qui ont l’air beaucoup plus sérieux dans leur raisonnement que ce monsieur Arruda.

Gilbert Blachon

Rivière-du-Loup

gilhugb@fibreop.ca

Commentaires

11 mai 2020

VOYER DANIEL

monsieur Legault au lieu de faire des preneux de test laissez les travailler S.V.P. on a besoin de soins dentaires S.V.P. AU SECOURS

12 mai 2020

Ginette Durocher

J'aimerais savoir la raison pour lequel vous ne permettez pas aux coiffeuses et coiffeurs de pouvoir effectuer leur travail comme par exemple couper les cheveux faire des teintures ou des mises en plis si elles ou ils se protèges avec un masque ou autres

19 mai 2020

Martine Perron

Cher M Legault j'ai voulu m`inscrire ce matin pour avoir droit au montant de $100 par semaine pour les travailleurs essentiels quelle surprise lorsque je me suis apercue que je n`étais pas éligible car je recois des revenus de pension et que je dépasse le montant de $28000 par année je pensais que ce programme était pour encourager les gens comme moi qui ont 65 ans et plus et qui s`expose au virus en travaillant de continuer de travailler pour aider les gens franchement le montant n`était pas si important pour que vous teniez compte de notre petite pension que nous avons durement gagné et qui nous nuit svp pourriez vous réviser la décision de les inclure merci

29 juin 2020

Carole bouffard

Monsieur legeau ont vous aime beaucoup ont na toujour été dernière vos decissionpour les bard c est cruel de ne pas penserdanser et juste pouvoir écoute notre bel musique merci de penser à nous et de bien vouloir nous donner le droit de danser

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média