Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

23 avril 2020

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

La Cour supérieure du Québec donne raison aux marguilliers de la Fabrique Saint-Germain

RÉINTÉGRÉS DANS LEURS FONCTIONS

Les marguilliers de la paroisse Saint-Germain : Victor Lepage, Jean-Charles-Lechasseur, Nathalie Leblond, Albert Tremblay (absent de la photo) sont réintégrés dans leurs fonctions de marguillier.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Les marguilliers de la paroisse Saint-Germain : Victor Lepage, Jean-Charles-Lechasseur, Nathalie Leblond, Albert Tremblay (absent de la photo) sont réintégrés dans leurs fonctions de marguillier.

Dans le cadre d’une conférence téléphonique, le juge Guy de Blois de la Cour supérieure du Québec vient de rendre une décision, de portée temporaire, en faveur des actuels marguilliers de la Fabrique Saint-Germain.

Ainsi, Nathalie Leblond, Albert Carré, Jean-Charles Lechasseur et Victor Lepage sont réintégrés dans leurs fonctions de marguillier. « Mgr Grondin et l’Archevêché de Rimouski multipliaient les démarches pour destituer ces marguilliers et prendre le contrôle de l’avenir de la cathédrale », mentionne Jean-Charles Lechasseur.

Dans ce jugement, le juge Guy de Blois ordonne que ces quatre personnes soient maintenues et rétablies dans leurs fonctions de gestionnaire des immeubles de la Fabrique de la Paroisse de Saint-Germain.

À la suite de cette décision du tribunal, ces marguilliers pourront tenir, légalement, des assemblées de fabrique, lesquelles seront présidées par le marguillier Jean-Charles Lechasseur. Ils pourront prendre des décisions et attribuer des mandats aux fins de préserver la cathédrale et protéger les actifs de la Fabrique Saint-Germain, notamment par l’obtention des couvertures d’assurance appropriées.

En vertu de cette décision, Marcel Leblanc, un ingénieur civil de Québec, est autorisé à se déplacer à Rimouski pour effectuer les visites et analyses en vue de la rédaction du carnet de santé de la cathédrale dans le respect des règles émises par le Directeur de la santé publique du Québec. Ce carnet de santé permettra d’établir la situation réelle de la cathédrale et de planifier sa restauration.

Du même coup, le tribunal a invité les procureurs des parties à collaborer pour la tenue prochaine d’une Conférence de règlement à l’amiable (CRA), la procédure de résolution des litiges privilégiée par les tribunaux judiciaires.

Commentaires

23 avril 2020

Frederik

Bravo! Enfin une bataille de gagne envers ceux qui bloque ce commissaire!!

23 avril 2020

Marc Paré (Yahou)

J'aime ma Cathédrale mais j'ai peur que se ne soit trop peut trop tard.... Quel gâchis ! En 1950, elle a sauvé 2/3 de Riki avec l'aide des soldats de la Côte-Nord lors de la nuit rouge (ne pas oublier)!

24 avril 2020

Serge Belzile

Enfin une bonne décision on pourra peut être sauver ce qui reste de notre patrimoine qui ces malheureusement très détérioré suite a l’entêtement de l’archevêché . On est plus au temps de Duplessis .

24 avril 2020

LIne Caron

Contrairement à l'Europe, au Québec les églises ont été complètement payées et entretenues par des paroissiens souvent très pauvres. Il est incompréhensible que le Clergé fasse comme si ces bâtiments leur appartenaient. Lors de la vente, l'argent ne devrait pas être empoché par le riche Clergé, mais servir à l'entretien des églises qui restent. Sans la Cathédrale, Rimouski perdra de nouveau un bâtiment historique. Il est fort possible que des promoteurs fassent des pressions pour y construire leurs fades immeubles.

25 avril 2020

Jean pierre lechasseur

Bravo de votre courage et lâche pas

25 avril 2020

Roger Harvey

Bravo, je suis très heureux de la décision de la Cour supérieure du Québec. Le travail constructif peut commencer. Deux grands projets d’abord, sauver la cathédrale et deuxièmement, les grandes orgues. J’ose espérer qu’il n’est pas trop tard, après toutes ces années de silence et de froid. Nous savons que les Rimouskois sont fiers de leur ville, alors démontrez-le. Appuyer les Amis de la cathédrale par un don et si possible impliquez-vous lorsque requis. https://cathedrale2016.com/amisdelacathedrale/ Nous ne pouvons pas laisser tomber les marguillers de la Fabrique Saint-Germain. Vous avez lu Harry Potter, vous savez qui a gagné.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média