Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

03 juin 2020

Serge Dionne - sdionne@lexismedia.ca

Christopher Inniss prend la direction de Saint-Jean

RIMOUSKI OBTIENT UN CHOIX DE PREMIER TOUR

Christopher Inniss

©Photo Gracieuseté Océanic de Rimouski

En 2019-2020, Christopher Inniss a récolté 16 points en 64 parties.

L'Océanic de Rimouski a officialisé plusieurs transactions au cours des dernières heures, dont certaines qui étaient déjà complétées à la période des Fêtes.

Le défenseur Christopher Inniss poursuivra sa carrière junior avec les Sea Dogs de Saint-Jean. Le défenseur de 19 ans a été échangé en retour d’un choix de première ronde de l’Océanic et de troisième tour des Olympiques de Gatineau en 2022.

« Ça me fend le cœur. J’ai fait cette transaction à regret, mais nous n’avions pas le choix », a déclaré le directeur général et entraîneur-chef de la formation du Bas-Saint-Laurent, Serge Beausoleil, en conférence téléphonique cet après-midi.

En 2019-2020, Inniss a récolté 16 points en 64 parties, en plus de maintenir un différentiel de + 29. Rimouski l’avait sélectionné en première ronde, 10e sélection au total, lors de l’encan 2017 du circuit Courteau. Un certain Alexis Lafrenière avait été repêché au premier rang cette année-là.

L’Océanic a également transigé des choix avec les Huskies de Rouyn-Noranda, le Titan d’Acadie-Bathurst et les Tigres de Victoriaville au cours des dernières heures. Serge Beausoleil a troqué un choix de premier tour de 2022 aux Huskies contre des choix de deuxième et de troisième rondes de Rimouski en 2022.

Les deux autres transactions avec le Titan et les Tigres comprennent des choix dans les rondes 9 à 14 en 2020 et en 2021. « Nous voulions davantage de latitude pour le repêchage et donner des possibilités à nos dépisteurs. Trois gars repêchés l’an dernier dans les dernières rondes ont le potentiel de percer l’alignement cette année », a fait savoir l’entraîneur-chef et directeur général de Rimouski.

Serge Beausoleil prépare « l’après-Lafrenière », mais ne veut pas parler de reconstruction. « En neuf saisons ici, nous en avons sept de 40 victoires. Ce n’est pas reconstruire ça. Notre situation est loin d’être alarmante et nous allons être hautement compétitifs », a-t-il dit.

La période des transactions reprendra ce vendredi lors du repêchage annuel de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. L’Océanic doit, pour le moment, prendre la parole pour la première fois en troisième ronde.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média