Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

15 juin 2020

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Les rassemblements de 50 personnes permis à compter de lundi

DISTANCE DE 2 MÈTRES RECOMMANDÉE

Horacio_Arruda

©Émilie Nadeau

Le directeur national de la santé publique du Québec, Dr Horacio Arruda.

Compte tenu de l'évolution des connaissances relatives à la transmission du virus et de la situation de la pandémie, les autorités de santé publique du Québec annoncent des changements relativement à la distanciation physique lors de rassemblements intérieurs dans les lieux publics et entre les enfants de 16 ans et moins.

Ainsi, il sera permis, à compter du 22 juin prochain, de tenir des rassemblements intérieurs dans les lieux publics en respectant un maximum de 50 personnes. Comme dans les autres circonstances, une distance de 2 mètres sera recommandée entre les personnes.

Cependant, dans les lieux où des personnes assises n'auront pas à se déplacer pour d'autres raisons qu'y accéder ou en sortir, tels que les locaux de classe des cégeps et des universités et les salles de spectacle et de cinéma, une distanciation physique de 1,5 mètre sera autorisée.

La distanciation physique de 1,5 mètre ne s'appliquera qu'aux spectateurs ou aux usagers. Dans le cas des artistes, animateurs ou autres, ces derniers devront respecter une distance de 2 mètres avec autrui. Comme pour les rassemblements dans les lieux privés, la distanciation physique ne s'appliquera pas aux personnes provenant d'un même ménage.

Mentionnons également que dans les lieux où il y a une circulation accrue, tels que les aires communes ou les files d'attente, la distance à respecter entre les personnes demeurera 2 mètres. Le port d'un masque ou couvre-visage est aussi recommandé dans ces circonstances.

Distanciation physique entre les enfants

Par ailleurs, les enfants de 16 ans et moins pourront également, à compter du 22 juin, se trouver à une distance de 1 mètre les uns des autres. Cet assouplissement permettra aux enfants d'interagir plus facilement, tout en maintenant une distance sécuritaire. Il s'appliquera aux services de garde, aux écoles et aux camps de jour de l'ensemble des régions du Québec, dans la mesure où la situation épidémiologique est stable.

En attendant d'obtenir davantage de connaissances sur la transmission du virus, il est essentiel de continuer de promouvoir les mesures prouvées efficaces et reconnues internationalement telles que le lavage fréquent des mains et l'étiquette respiratoire.

Notons par ailleurs que la création de bulles, formées d'enfants ou de jeunes de 4 à 6 personnes, permettra à ceux-ci d'échanger, de jouer ou de travailler entre eux en éliminant la distanciation à l'intérieur de ces groupes restreints.

Puisque les milieux scolaires et les milieux de garde sont considérés comme des milieux mixtes, où se côtoient des enfants et des travailleurs, la distanciation physique de 2 mètres entre les adultes et les enfants devra toutefois y être maintenue.

Faits saillants :

  • Notons que lors de rassemblements généraux, la distance de 2 mètres doit continuer d'être maintenue avec autrui.
  • Rappelons que le masque ou couvre-visage est fortement recommandé lorsque la distanciation physique n'est pas possible dans les lieux publics.
  • Des consignes et des recommandations propres aux secteurs concernés seront précisées ultérieurement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média