Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

17 juin 2020

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Une première station d’eau sans contact au Golf du Bic

INNOVATION RIMOUSKOISE

Station d'eau Puribec

©Photo Gracieuseté

L’entreprise Puribec a installé sa première station d’eau sans contact au Golf du Bic, hier.

L’entreprise rimouskoise Puribec défie la COVID-19. Les visiteurs du Golf du Bic peuvent maintenant s’hydrater en toute sécurité et de manière écologique grâce à une station d’eau sans contact. 

Les golfeurs peuvent se laver les mains et remplir leur bouteille d’eau sans avoir à toucher quoi que ce soit. L’eau est fraîche, pure et sans contaminants. « C’est quelque chose de nouveau de l’année dernière. À la base, c’était pour diminuer l’utilisation de bouteilles d’eau de plastique dans les événements, comme les festivals. Nous avions plusieurs demandes pour ça », affirme le directeur général de Puribec, Stéphane Giasson. 

Le processus de création de la station d’eau a été modifié étant donné la pandémie actuelle. « On avait beaucoup de contrats pour les événements, mais ils sont tous arrêtés depuis la COVID-19 et en même temps on a un défi de plus, soit celui de la distanciation et du lavage de mains. On a donc fait des adaptations, notamment en ajoutant le lavage de mains. Il est donc possible de remplir deux bouteilles d’eau et de se laver les mains sans contact », explique monsieur Giasson. 

Fabriqué à Rimouski de A à Z  

La station d’eau Puribec a été conçue entièrement par la division manufacturière de l’entreprise à Rimouski. « Ça permet de conserver des emplois après un ralentissement important. Ça va bien, mais nous sommes quand même dans un après-pandémie. Plus notre carnet de produits est garni, plus on peut conserver des emplois », exprime Stéphane Giasson. 

Avec son produit, Puribec pense pouvoir rejoindre les entreprises, les parcs, les municipalités et les centres sportifs, en plus des événements. D’autres stations d’eau sont présentement en fabrication. L’entreprise rimouskoise a déjà reçu des demandes de plusieurs régions du Québec. Le directeur général s’attend même à exporter à l’international ultimement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média