Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

18 juin 2020

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

La région de Rimouski annonce sa vision pour la relance économique

NOMBREUX PROJETS

Une action concertée pour une vision de relance économique dans Rimouski-Neigette.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Une action concertée pour une vision de relance économique dans Rimouski-Neigette.

Plusieurs projets jugés structurants à l’échelle locale et régionale pourraient permettre, dans un horizon de 12 à 36 mois, de redonner un électrochoc à l’économie de la MRC Rimouski-Neigette.

La réalisation de ceux-ci dépend dans la majorité des cas, d’un formulaire ou d’une décision administrative. Selon un groupe formé des députés Harold LeBel et Maxime Blanchette-Joncas, de Francis St-Pierre, préfet de la MRC Rimouski-Neigette, de Marc Parent, maire de Rimouski, Martin Beaulieu de la SOPER (représenté par Jean-Pouliot) et Guillaume Sirois, v.-p. de la Chambre de commerce, le ministère de l’Économie et de l’Innovation doit prendre acte d’un ensemble de projets majeurs pouvant relancer l’économie de la région et qui sont en attente d’une décision ultime de réalisation dans le comté de Rimouski.

Dans une lettre expédiée au ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, 21 projets majeurs sont identifiés par les signataires qui demandent au ministre de devancer plusieurs d’entre eux tout en respectant les règles actuelles.

Les projets soumis concernent entre autres : la bibliothèque de Saint-Valérien ; le Vieux Théâtre de Saint-Fabien ; la conduite d’amenée à Rimouski ; le volet récréotouristique TERFA au Canyon des portes de l’enfer ; la Coopérative Paradis à Rimouski ; la réfection du port de Rimouski ; le nouveau poste de la Sûreté du Québec ; les Habitations Nicolas-Rioux à Saint-Eugène ; la Maison des aînés ; le Lab-École à Rimouski ; le pavillon de l’école décentralisée de médecine au CHRR ; la réfection du bloc opératoire au CHRR ; le stade multisports à Rimouski ; la salle d’hémodynamie à Rimouski ; l’inscription de l’autoroute 20 au PQI ; l’agrandissement de l’aéroport de Mont-Joli ; la transformation du bâtiment des sœurs du Saint-Rosaire en logements sociaux, etc. 

« Si on réussit à enlever les écueils qui font que ça ne passe pas aussi vite qu’on le voudrait, on sera capable de faire avancer ces projets et d’autres sur lesquels on travaille, dont certains pour la ruralité », mentionne le député Harold LeBel.

Le préfet de la MRC Francis St-Pierre parle quant à lui d’une solution qui accélérerait la réalisation de ces projets. « Si chacun des ministères québécois respectait les délais de livraison des certificats d’étude de dossiers pour lesquels ils se sont engagés, on ne vivrait pas ces délais interminables auxquels nous sommes souvent confrontés. »

Le député Harold LeBel, le maire Marc Parent et le préfet de la MRC Rimouski-Neigette Francis St-Pierre.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Le député Harold LeBel, le maire de Rimouski, Marc Parent et le préfet de la MRC Rimouski-Neigette Francis St-Pierre.

De son côté, le maire de Rimouski, Marc Parent suggère que les consultations écrites relatives aux décrets soient remplacées par des consultations virtuelles, question de gagner du temps. « Instantanément, toutes les villes du Québec gagneraient un mois et demi dans leur processus d’approbation et ça, c’est très facile à faire par décret, ça peut être fait aujourd’hui même », dit-il.

Les signataires de la lettre considèrent que le moment est opportun pour aller de l’avant avec la réalisation de plusieurs de ces projets.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média