Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

18 juin 2020

Pour le maintien du programme Musique Jazz-pop du Cégep de Rimouski

LETTRE OUVERTE

Programme Musique Jazz-pop Cégep de Rimouski

©Photo Gracieuseté

Cette année, 37 étudiants étaient inscrits au programme.

PAR LE CONSEIL ÉTUDIANT DU PROGRAMME MUSIQUE JAZZ-POP DU CÉGEP DE RIMOUSKI - Nous sommes consternés par l’annonce de fermeture du programme Jazz-pop du Cégep de Rimouski pour une nouvelle cohorte qui était prévue pour août 2020. Nous sommes étonnés car nous nous expliquons difficilement les motifs de cette décision. Nous comprenons que ce programme unique peut vivre certaines difficultés de financement. Par contre, faut-il en fermer l’entrée pour le faire survivre? Ou est-ce plutôt sa fermeture définitive qui risque d’arriver?

C’est un programme très apprécié, bien structuré, exigeant, mais aussi très motivant qui mène à des réalisations concrètes, dont un spectacle-synthèse monté et réalisé par les étudiants. Ce programme préuniversitaire recrute depuis une dizaine d’années un nombre intéressant d’étudiants de la Côte-Nord, de la Gaspésie, du Bas-Saint-Laurent et d’autres régions du Québec. Il donne une formation solide et pertinente pour les musiciens qui pourront, par la suite, choisir de parfaire leur formation dans n’importe quelle tendance musicale.

La mise sur pause d’un tel programme risque de priver notre région de talents et de ressources en plus de faire quitter prématurément la région à des étudiants qui veulent poursuivre des études en jazz. C’est un programme qui développe une forte collaboration entre étudiants, mais aussi avec les professeurs. Cette collaboration est nécessaire à la complicité musicale, à la musique d’ensemble et à l’improvisation. C’est de cette collaboration que naissent les projets futurs de musiciens et d’artistes. Cette décision vient, dans un contexte de précarité pour les arts vivants en raison de la pandémie de COVID-19, faire en sorte que les musiciens y sont doublement pénalisés car l’enseignement fait partie du « gagne-pain » de ces artistes.

C’est un programme qui contribue à un réseau culturel et éducatif riche dans la région. C’est un maillon majeur qui poursuit le travail entamé dans les écoles secondaires, dont les étudiants contribuent aux orchestres, aux écoles de musique de la région, au Conservatoire de musique de Rimouski - avec lequel une forte symbiose s’est développée au cours des dernières années - et à l’animation du milieu. Il peut conduire à des études universitaires et particulièrement en sciences de l’éducation à l’UQAR qui a eu cette année ses premiers finissants. Plusieurs des finissants de la cohorte 2018-2020 sont d’ailleurs inscrits à ce programme universitaire pour l’automne 2020.

Enfin, notre région, nous devons le constater, est reconnue internationalement en raison de l’existence, depuis 1986, de son Festi-jazz international. Ce qui a été bâti avec patience et fierté d’année en année risque de devenir un canard boiteux. Perdre ce programme, en ces temps difficiles pour les arts vivants, serait fortement nuisible à nos établissements, à notre région, à la création et à la diffusion artistique. Nous demandons donc au Cégep de Rimouski de revenir sur cette décision et d’admettre des étudiants en jazz-pop en août prochain.

Alice St-Laurent, trésorière, 2e année
Anthony Girard, administrateur, 1re année
Catherine Duval-Guévin, administratrice, 2e année
Clovis Rioux, administrateur, 1re année
Elyse Lepage, administratrice, 1re année
Gabriele St-Laurent, administratrice, 1re année
Jennifer Bussières, présidente, 2e année
Michel Genest, secrétaire, 2e année

Commentaires

30 juin 2020

Nancy Dionne

Ridicule d'annuler ce programme surtout qu'il y a assez d'inscription... on peux gagner sa vie avec la musique ..alors c'est un programme aussi important que d'autres

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média