Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

25 juin 2020

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Le maire Parent corrige le tir concernant le projet de démolition de la Grande Place

MISE AU POINT

Le maire Marc Parent lors de son point de presse ce jeudi à Rimouski.

©Photo : Facebook live.

Le maire Marc Parent lors de son point de presse ce jeudi à Rimouski.

Lors de son point de presse quinzomadaire ce jeudi, le maire de Rimouski Marc Parent a tenu à apporter certaines précisions quant au projet de démolition de la Grande Place.

Depuis la semaine dernière, certaines informations laissaient entendre que la Ville de Rimouski avait pris la décision de reporter à 2021 la démolition de cet édifice. Or, le maire Parent insiste et précise que ce projet de démolition-reconstruction s’effectuera en quatre phases à compter de cette année.

« Nous on travaille toujours avec Groupe Sélection dans l’espoir de pouvoir finaliser les modifications au zonage, de pouvoir émettre le permis de démolition afin que la Grande Place soit démolie en 2020. C’est l’orientation qui a été prise avec le Groupe Sélection. »

D’autres précisions ont été fournies afin de clarifier ce dossier et d’expliquer le plan triennal déposé récemment tout en expliquant les décisions de la Ville par rapport à ce dossier.

« La mise en valeur du centre-ville de Rimouski est une priorité du conseil municipal », dit le maire. « Il s’agit d’un projet de quatre phases dont la première consiste en la reconstruction d’un édifice au centre-ville qui viendra remplacer le projet de la Grande Place. Groupe Sélection avec son projet de 55 M$ a besoin d’une période de 18 mois pour exécuter ses travaux. Démolition en 2020, début des travaux au printemps 2021 et dans le meilleur des scénarios, la construction du projet de remplacement se terminera à la fin de 2022. Ces travaux auront un impact très important sur la circulation au centre-ville notamment sur la rue Saint-Germain. Avec des travaux d’une telle ampleur, il serait illusoire de penser qu’on puisse aller de l’avant avec d’autres travaux majeurs en même temps qui transformeraient le centre-ville en “zone de guerre” et qui auraient un impact fort négatif sur nos commerçants du centre-ville. »

Le maire Parent explique que le conseil municipal a donc repoussé à 2022 les plans et devis qui permettront d’aller de l’avant avec la deuxième phase de la mise en valeur du centre-ville, ce qui nécessitera de faire le choix entre la mise à niveau de la rue Saint-Germain Ouest ou de la place des Anciens-Combattants. « Des travaux très importants et coûteux qui devront être financés par les citoyens de Rimouski et qui débuteront en 2023 », précise M. Parent.

Accès cycliste à la Promenade de la mer

La Ville de Rimouski rappelle aux cyclistes que l’accès à la Promenade de la mer a été rétabli le mercredi 24 juin, pour tous les usagers, cyclistes et piétons. « J’invite les cyclistes à ralentir, à s’annoncer clairement à l’aide d’une clochette et à faire preuve de courtoisie en présence des piétons. La collaboration de tous est essentielle pour continuer à respecter la distanciation physique, surtout dans les parties les plus étroites de la promenade. » Le maire confirme que le trajet cyclable alternatif mis en place au cours des dernières semaines demeurera ouvert cet été.

 Interdiction d’arrosage

Malgré la pluie plutôt abondante le 24 juin, la Ville de Rimouski maintient l’interdiction d’arrosage en vigueur depuis la semaine dernière en raison du bas niveau de la nappe phréatique en cette période de l’année. La consommation des citoyens et industries a légèrement diminué passant de 28 M de litres d’eau par jour cette semaine à 23 M de litres ce jeudi, ce qui représente une consommation d’environ 500 litres d’eau par citoyen. « C’est énorme ! Je pense que peu importe le moment de l’année, on doit faire des efforts pour tenter de diminuer la consommation d’eau », conclut le maire.

Commentaires

25 juin 2020

Gervais Fillion

Non mais ca prends tu du temp a ce retourner a Rimouski,,,,,,,,

27 juin 2020

S C

Le problème c'est qu'on a créé une tempête dans un verre d'eau pour passer une loi pour modifier la servitude en disant au gens qu'il y avait urgent, le gars d'la ''pépine'' attendait ça pour commencer et en réalité il n'y avait aucun projet...

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média