Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

29 juin 2020

Communiqué L'Avantage - redactionrimouski@lexismedia.ca

Des chauffeurs de bétonnières de Béton provincial se dotent d’un mandat de grève

CONFLIT SYNDICAL

Usine Béton Provincial Matane

©Stéphane Quintin - L'Avantage Rimouski

Selon le syndicat, les chauffeurs de Matane seraient mieux payés que ceux de Rimouski.

Après avoir rejeté à l’unanimité la dernière proposition de l’employeur, les membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs du béton du Bas-Saint-Laurent - CSN se sont dotés d’un mandat de moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève.

Selon le syndicat, la négociation actuelle des opérateurs d’usines et des chauffeurs de bétonnières de Lac-au-Saumon, de Rimouski et de Rivière-du-Loup achoppe principalement sur deux points, dont les salaires.

« Il est aberrant de constater que pour la partie patronale, ces chauffeurs de bétonnières et opérateurs d’usines valent moins que ceux de Matane ou encore du Saguenay-Lac-Saint-Jean », dit le président du syndicat, Tommy Thibeault.

À la mi-juillet, le comité de mobilisation affirme qu’il évaluera l’avancée des négociations et pourrait sérieusement envisager de se prévaloir du mandat de grève que les membres ont adopté. Le conflit touche environ une quinzaine de chauffeurs de Lac-au-Saumon, de Rimouski et de Rivière-du-Loup.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média