Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

06 juillet 2020

Annie Levasseur - alevasseur@lexismedia.ca

Mobilisation pour un nouveau service aérien à Mont-Joli

PROJET RÉGIONAIR

Bruno Paradis

©Photo Annie Levasseur

Le préfet de la MRC de La Mitis et président de l’Aéroport régional de Mont-Joli, Bruno Paradis.

L’Aéroport régional de Mont-Joli et les élus locaux ne baissent pas les bras après qu’Air Canada ait annoncé, la semaine dernière, l’abandon de sa desserte dans l’Est-du-Québec.

Le projet Régionair pourrait voir le jour. La ligne aérienne permettrait d’offrir un service aux aéroports de Mont-Joli, de Baie-Comeau, de Gaspé, de Havre-Saint-Pierre, des Îles-de-la-Madeleine, de Rivière-du-Loup et de Sept-Îles. 

« On sait que les gens de la région ont besoin d’aller dans les grands centres par affaires, mais aussi pour des soins médicaux spécialisés. On doit se rendre à Québec et à Montréal. C’est souvent le prix qui nous limite, mais nous offririons des prix assez abordables et une régularité. On parle d’un vol qui partirait tous les matins et qui reviendrait le soir », exprime le préfet de la MRC de La Mitis et président de l’Aéroport régional de Mont-Joli, Bruno Paradis. 

Le projet Régionair pourrait même s’étendre ailleurs au Québec. Plusieurs régions sont intéressées et les discussions sont bonnes avec le gouvernement provincial, aux dires de M. Paradis. « Nous posséderions la ligne aérienne. Ce serait sous le même principe qu’Hydro-Québec. Nous monterions, entre autres, les horaires, mais par la suite nous irions en appel d’offres pour avoir un transporteur », affirme-t-il. 

Deux types d’appareils seraient loués, un de 18 et un de 40 places. Trois avions par semaine seraient nécessaires.

« Nous voulons régler le dossier une fois pour toutes. C’est un sujet qui revient tous les deux ou trois ans. On veut parler de développement et ne plus avoir peur de perdre nos acquis », ajoute Bruno Paradis.

Visite d’Yves-François Blanchet 

De passage à l’Aéroport régional de Mont-Joli, aujourd'hui, le chef du Bloc Québécois a dénoncé la décision d’Air Canada de suspendre les dessertes régionales. Il demande au gouvernement fédéral de soutenir une solution québécoise pour assurer le service aérien en région. 

« Les Québécois ont la volonté et l’expertise pour se doter de plus et de mieux en matière de transport aérien vers les aéroports régionaux du Québec. Le Bloc Québécois sera la voix à Ottawa de cette volonté très largement appuyée du Québec d’assurer par lui-même le service aérien régional », mentionne Yves-François Blanchet. 

La visite à Mont-Joli du chef du Bloc Québécois s’inscrit dans le cadre de sa tournée estivale « Ça fait du bien de s’voir ». Il était accompagné aujourd'hui des députés de l’Est-du-Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média